2226945-889000005070475-64706500-847563-84836000 LE REFERENCEMENT NATUREL

2226945-889000005070475-64706500-847563-84836000
LE REFERENCEMENT NATUREL, UN LEVIER DU MARKETING DIGITAL.

right21523Encadré par:
Pr. OUIDDAD Smail, Professeur à l’ENCG-Settat
Encadrant professionnel, et sa qualité (éventuellement)
00Encadré par:
Pr. OUIDDAD Smail, Professeur à l’ENCG-Settat
Encadrant professionnel, et sa qualité (éventuellement)

Réalisé par :
Yahya El Assad
S10
Marketing et Action Commerciale
Remerciements
Je commencerai au nom d’Allah, le miséricordieux, qui m’a donné l’opportunité, les ressources et la force pour compléter ce mémoire.

Je voudrais remercier mes superviseurs, Monsieur Guillaume Gery, pour son aimable soutien dans l’accomplissement de mon travail. Un merci spécial à mes deux chefs de projets, Monsieur Nawfal Birgach et Madame Kenza Diouri pour avoir amélioré cette thèse à travers leurs conseils précieux. Je voudrais remercier mon encadrant, professeur Smail Ouidad pour son aide précieuse concernant les études et l’élaboration de ce mémoire.

Je voudrais présenter mon amour, mon respect et ma gratitude à mes parents pour leurs prières, leurs souhaits et de leur soutien sans lesquels je serais incapable d’accomplir cette tâche. Je voudrais également remercier mes amis et mes collègues qui m’ont encouragé lors de l’écriture de ce mémoire.

Enfin, je tiens à remercier tous ceux qui m’ont, de près ou de loin, assisté durant ce stage.

Sommaire
TOC h z “Titre 1;2;Titre 2;3;Titre;1” Introduction PAGEREF _Toc513714361 h 4Contexte PAGEREF _Toc513714362 h 4Objectifs et questionnement problématique PAGEREF _Toc513714363 h 4Méthodologie PAGEREF _Toc513714364 h 4Limites du rapport PAGEREF _Toc513714365 h 5Structure du rapport. PAGEREF _Toc513714366 h 5Partie I : Le SEO, un levier complexe du marketing digital PAGEREF _Toc513714367 h 7Chapitre 1. Présentation de Starc. S.A. PAGEREF _Toc513714368 h 8Section 1 : présentation de l’entreprise Starc.SA PAGEREF _Toc513714369 h 8Chapitre 2 : Le marketing Digital PAGEREF _Toc513714370 h 11Section 1. Définition PAGEREF _Toc513714371 h 12Section 2. Rôle PAGEREF _Toc513714372 h 12Section 3. Outils PAGEREF _Toc513714373 h 13Chapitre 3 : L’optimisation du référencement naturel PAGEREF _Toc513714374 h 15Section1. Les moteurs de recherche PAGEREF _Toc513714375 h 15Section 2. SEO PAGEREF _Toc513714376 h 23Section 3. Stratégie SEO PAGEREF _Toc513714377 h 34Section 4. Optimisations sur la page PAGEREF _Toc513714378 h 42Section 5. Optimisations hors site PAGEREF _Toc513714379 h 49Section 6. Implémentation SEO PAGEREF _Toc513714380 h 52Partie II : Application du SEO aux 4 sites PAGEREF _Toc513714381 h 54Chapitre 1 : Analyses préliminaires PAGEREF _Toc513714382 h 55Section 1. Audience Cible : PAGEREF _Toc513714383 h 55Section 2. Analyse concurrentielle PAGEREF _Toc513714384 h 55Chapitre 3 : Audit de préconisation de départ PAGEREF _Toc513714385 h 56Section 1. Analyse du positionnement actuel PAGEREF _Toc513714386 h 56Section 2. Comparaison avec la performance de la concurrence PAGEREF _Toc513714387 h 60Section 3. Analyse de la qualité des backlinks PAGEREF _Toc513714388 h 64Section 4. Analyse thématique PAGEREF _Toc513714389 h 68Section 5. Crawl et audit technique SEO PAGEREF _Toc513714390 h 69Section 6. Conclusions PAGEREF _Toc513714391 h 79Section 7. Conclusion générale et préconisations de départ PAGEREF _Toc513714392 h 81Chapitre III. Plan d’optimisation PAGEREF _Toc513714393 h 81Section 1. Technique PAGEREF _Toc513714394 h 81Section 2. Rédactionnel PAGEREF _Toc513714395 h 82Chapitre IV. Résultats PAGEREF _Toc513714396 h 82Section 1. Evolution du score de visibilité PAGEREF _Toc513714397 h 82Section 2. Synthèse des top positions PAGEREF _Toc513714398 h 82Section 3. Présence en top position PAGEREF _Toc513714399 h 83Section 4. Synthèse et préconisations futures PAGEREF _Toc513714400 h 83Conclusion PAGEREF _Toc513714401 h 85Bibliographie PAGEREF _Toc513714402 h 87
IntroductionContexteAu 21ème siècle, le monde de la communication et de l’informatique a été révolutionné grâce à l’émergence d’Internet. Selon les données d’une étude de Statista (2016), le nombre d’internautes dans le monde était d’environ 3,5 milliards en 2016. Cela signifie que plus de 40% de la population mondiale participe à des activités en ligne. Il est également souligné que l’objectif principal des personnes utilisant Internet est de rechercher des informations. Les moteurs de recherche tels que Google, Bing et Yahoo ont été inventés comme des outils très utiles, permettant aux internautes de localiser les informations qu’ils recherchent. Bien que les moteurs de recherche aient été conçus pour fournir une liste de pages Web pour un mot-clé particulier, la façon dont ils sont affichés sur les pages de résultats de recherche diffère selon leur importance et leur pertinence. Par conséquent, les méthodes de marketing modernes sont motivées pour s’impliquer dans le concept de construction d’une forte présence en ligne et à gagner des positions de premier plan sur la liste des résultats. Des techniques et des stratégies spécifiques pour attirer plus de visiteurs sur un site web composent deux concepts principaux: l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) et la publicité payante (SEM). SEO vise à aider les webmasters à obtenir un meilleur classement grâce au trafic organique. Grâce à sa variabilité et à son rapport coût-efficacité, le SEO a été de préférence mis en place par des petites et moyennes entreprises. Au lieu d’investir un budget important dans le trafic payant, l’optimisation des moteurs de recherche est une alternative efficace pour attirer l’attention du public et augmenter la visibilité en ligne d’un site Web.

Objectifs et questionnement problématiqueCette recherche est réalisée pour examiner et illustrer différents aspects liés à l’optimisation des moteurs de recherche (SEO). L’objectif principal que nous visons à atteindre à partir de l’étude est de déterminer une stratégie et un processus optimaux pour la mise en œuvre efficace du référencement des 4 sites web de la marque Hertz. Le plan de SEO devrait améliorer la visibilité en ligne du site Web ainsi qu’améliorer sa position de classement dans les résultats de moteurs de recherche.

Sur la base des principaux objectifs de cette étude, deux questions de recherche sont soulevées:
Comment le référencement est-il implémenté sur un site web?
La stratégie SEO est-elle efficace pour ce site web?
MéthodologieCe rapport aborde une étude de cas descriptive en tant que méthodologie de recherche.
Yin (2009) définit la recherche sur les études de cas comme une «méthode empirique qui étudie un phénomène contemporain avec un contexte réel». Les études de cas sont appliquées dans la méthodologie de recherche dans le but de générer des résultats au-delà des cas individuels. L’étude d’un cas permet aux chercheurs d’obtenir une explication, une description ou une exploration approfondie des problèmes. En outre, une étude de cas indique des hypothèses possibles et une idée suggérée pour d’autres recherches.

Jan (2008) souligne les situations où les chercheurs considèrent l’étude de cas comme une stratégie efficace “(a) lorsque le sujet est vaste et très complexe, (b) quand il n’y a pas beaucoup de théorie disponible, et c) lorsque le “contexte” est très important “. Le domaine du marketing propose également des sujets intéressants pour la recherche sur les études de cas, y compris le développement et la mise en œuvre d’une stratégie marketing.

Yin (2009) classe l’étude de cas en trois types principaux: les études de cas exploratoires, descriptives et explicatives. Une étude de cas descriptive porte sur un problème particulier qui survient dans un cas précis afin d’étudier les réponses aux questions «comment» et «pourquoi». Les résultats de cette méthode sont utiles pour tirer des conclusions persuasives car des études descriptives sont menées sur la base de modèles théoriques et théoriques antérieurs.

Dans ce rapport, nous examinons le processus de mise en œuvre de SEO pour les 4 sites web de la marque Hertz basé sur les modèles de SEO disponibles. Un modèle propre a été appliqué pour guider le processus de mise en œuvre. Le modèle est présenté dans la partie suivante.

Limites du rapportCette thèse se concentre principalement sur le processus d’utilisation du SEO comme outil de marketing. Comme le document s’adresse à un public axé sur les affaires, il exclut les facteurs techniques inutiles du référencement. Plus précisément, l’exemple détaillé discuté est l’implémentation SEO dans nos 4 sites. Bien que les stratégies de marketing utilisées pour promouvoir le site varient selon les différents outils de marketing en ligne, le rapport ne s’intéresse pas non plus au rôle du marketing sur les médias sociaux ni à l’efficacité du paiement par clic.

En outre, il y a beaucoup de moteurs de recherche disponibles sur le marché. Parmi ceux-ci, Google prend sans aucun doute la plus grande popularité avec sa part de marché. Par conséquent, dans ce rapport, nous nous concentrons uniquement sur la discussion SEO appliquée dans Google.

Structure du rapport.Ce rapport va se scinder en 2 parties principales.
La première, théorique, qui va traiter du plus général au plus spécifique du Marketing Digital, du référencement naturel et du rôle du référencement naturel dans le Marketing et comment mieux l’implémenter dans un site quelconque.
La deuxième partie, plus pratique, va parler de l’application des acquis théoriques dans l’optimisation du référencement naturel des 4 sites de la marque Hertz, de l’analyse préliminaire aux résultats finaux.

Partie I : Le SEO, un levier complexe du marketing digital
Chapitre 1. Présentation de Starc. S.A.Section 1 : présentation de l’entreprise Starc.SADans ce chapitre, nous allons présenter la société, Starc.SA, afin d’avoir une vision générale sur l’entité qui nous accueille pour notre projet de fin d’étude, ainsi le contexte du choix de la problématique traitée, notamment à travers son historique, sa mission et ses activités.

En effet, Starc.SA est franchisée de la marque multinationale HERTZ spécialisée dans la location de voiture courte et moyenne durée et filiale du groupe GBH (Groupe Bernard Hayot)
De ce fait, il est préférable de présenter dans un premier temps la société Hertz internationale et le groupe GBH pour aborder dans un deuxième temps Hertz Maroc présentée par starc.SA sur le territoire marocain.

Hertz International
L’entreprise est créée en 1918 à Chicago par Walter L. Jacobs. Au départ c’était une petite société proposant une douzaine de Ford T à la location.

En 1923, John Daniel Hertz la rachète et la renomme Hertz Drive-Ur-Self Corporation.

En août 2012, après 5 ans de discussions avec Dollar, Thrifty et 2 ans de batailles boursières avec Avis, Hertz rachète son concurrent américain Dollar, Thrifty pour 2,3 milliards de dollars
Hertz est aujourd’hui, le pionnier du secteur de la location de voiture, courte et moyenne durée.
C’est le loueur numéro 1 aux Etats Unies et dans 119 aéroports en Europe.
Hertz international en chiffre :
10 000 agences dans 150 pays à travers le monde ;
Une flotte de 660 000 véhicules ;
Un chiffre d’affaire de 7,1 milliards de $ en 2011 ;
30 millions de location par an ;
1 réservation par seconde ;
41000 employés.

Groupe GBH :Le groupe Bernard Hayot, est une multinationale française fondée et présidée par un martiniquais, Bernard Hayot.Cette société par actions simplifiés principalement active dans l’Outre-mer français puis à l’international, possède de diverses activités, à savoir :
Le pôle «  activités industrielles » : agroalimentaire, matériaux de construction, rechapage de pneumatiques
Le pôle « Grande distribution » : qui s’organise autour d’hypermarchés (Carrefour), de magasins de bricolage (3 magasins Mr Bricolage en Martinique, 2 en Guadeloupe et 5 à la Réunion) et de sport (1 magasin Décathlon en Guadeloupe et 2 à La Réunion)
le pôle «Activités industrielles et diversifiées»
le pôle «Automobile».

C’est donc sous la coupole de ce grand groupe qu’évolue STARC, une des entreprises de location de véhicule moyenne et courte durée les plus compétitive du Royaume, dont on va la présenter plus en détail dans le point suivant.

Présentation de Starc.SA :Implantée au Royaume du Maroc depuis 1963, la société STARC voit officiellement le jour dans le courant de l’année 1965, avec un capital social de 10 000 000 MAD.

Starc est filiale de GBH depuis le 15 août 2012, et est franchisée d’Hertz international depuis 1963.

Raison sociale STARC
Forme juridique Société anonyme
Date de création 1963
Directeur général Mr. Guillaume GERY
Groupe Groupe Bernard HayotActivité L’acquisition, la création et l’exploitation de tous fonds de commerce de location de voitures
Adresse 30 Avenue des FAR
Ville Casablanca
Pays Maroc
Tél +212 (0) 522 4847 10
Fax + 212 (0) 522 2001 54
Registre de commerce 29421/Casablanca
Identifiant fiscal 1031166
Capital social 10.000.000 MAD
Organigramme
1938654143129000720725-58420CONSEIL D’ADMINISTRATION
00CONSEIL D’ADMINISTRATION
608202925584150050476156771005AGENCES
00AGENCES
46831254218305MARKETING
00MARKETING
29648154218305YIELD MANAGEMENT
00YIELD MANAGEMENT
290068078447890029006806587489002900679658749000268160574256890031864307675880SINISTRE
00SINISTRE
31864306235065FACTURATION & RECOUVREMENT
00FACTURATION & RECOUVREMENT
2100579670179000-61596670179000-57150670178900-5092707035165CONTROLE DE GESTION OPERATIONNEL
00CONTROLE DE GESTION OPERATIONNEL
2432046520815005637529392049000382460539077900048723553672840001138555482536400113855542633890011385553671569001138555317753900113855425584150014541504592955ATELIERS
00ATELIERS
14528804094480RECLAMATION
00RECLAMATION
14395453522980RESERVATION
00RESERVATION
14541503018155LOGISTIQUE
00LOGISTIQUE
-509270342328400-509270426338900-509270510159000-509270613981400243204546989000-509271279654000-50927027965390024320446158150024320437553900024320425571450028149541108075004910454141541500547242914179550042056051417955002824480141795500156718014179550011937914154150011938014179540028244803511550014528807035165SERVICE
CLIENTS
00SERVICE
CLIENTS
-3187705777865SERVICE
CONTROLE DE GESTION
00SERVICE
CONTROLE DE GESTION
-3663954730115SERVICE
CONTROLE DE GESTION
00SERVICE
CONTROLE DE GESTION
-3663953910965SERVICE
FINANCEMENT ET TRESORERIE
00SERVICE
FINANCEMENT ET TRESORERIE
-3663953015615SERVICE
COMPTABILTE
00SERVICE
COMPTABILTE
43008552932430DIRECTION MARKETING
00DIRECTION MARKETING
-4654551819910DIRECTION
ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE
00DIRECTION
ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE
10445751811655DIRECTION DES OPERATIONS
00DIRECTION DES OPERATIONS
22777451812290DIRECTION COMMERCIALE
00DIRECTION COMMERCIALE
36341051811020DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES
00DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES
49676051802130DIRECTION RESEAU
00DIRECTION RESEAU
1139825745490DIRECTEUR GENERAL
00DIRECTEUR GENERAL

Starc.SA en chiffre :
Un capital de 10 millions de MAD
Flotte de 2350 véhicules
Parc en croissance (25%/an)
Parc Jeune (Mois de 30 mois)
Plus de 50 ans d’expertise
Chiffre d’affaire en progression de +30% /an
Cible
Starc.SA dispose de deux segments cibles principaux :
1-les clients business (les professionnels) : c’est un segment non-yieldable, qui s’adresse à tous les professionnels au Maroc, qu’ils soient des multinationales, des grands groupes ou des simples professionnels. Starc.SA propose des formules spécifiquement adaptées pour chaque structure.

2-Les clients loisirs (les particuliers) : c’est un segment yieldable, qui englobe principalement les MRE, les touristes étrangers mais aussi les clients qui cherchent des locations sur places (dits walk-in).

Les marques de Starc SA :Starc gère quatre marques à savoir : Hertz, Dollar, Thrifty et Firefly.

Hertz : s’adresse aux clients Business et affaires ainsi des voyageurs experts, et connue par son aspect premium et prestige.

Dollar : s’adresse aux MRE et véhicule les valeurs de famille et de voyage tout en touchant la clientèle moyenne gamme.
Thrifty : destinée aux aventuriers, jeunes en quête de découvertes et de sensations fortes
Firefly : dédié aux bons plans (low-cost) et à des personnes ayant des moyens limités.

Chapitre 2 : Le marketing DigitalÀ l’ère d’Internet avec des milliards de personnes connectées à travers le monde, le comportement et les stratégies des consommateurs ont radicalement changé.

Le marketing digital modifie les anciennes règles pour devenir un outil essentiel pour les entreprises afin de se connecter avec la masse et de générer des leads marketing.

Section 1. DéfinitionInternet et le World Wide Web changent la façon d’échanger de l’information entre les entreprises et les consommateurs (Jobber, 2001). Chaffey, et al. (2003) définissait généralement le marketing digital comme «l’application d’Internet et des technologies digitales, combinées aux médias traditionnels, pour atteindre les objectifs marketing». Les entreprises font de leur mieux pour commercialiser des produits et des services, ainsi que pour établir des relations avec les clients sur Internet (Phillip Kotler, 2013). Dans une autre étude, Smith (2013) a défini le E-marketing comme la façon de penser et d’intégrer les clients au cœur de toutes les activités en ligne. En conséquence, la distance entre les fournisseurs et les consommateurs est raccourcie et la communication interactive est développée. En outre, plus de valeur est ajoutée aux produits et services, ce qui contribue à stimuler les ventes et à élargir la distribution (Chaffey et Smith, 2013).

Section 2. RôleLe marketing semble faire face aux changements les plus radicaux après l’acceptation globale d’Internet comme un nouvel outil de communication. Kotler (2013) souligne le rôle d’Internet dans le changement de perception des clients par rapport à la commodité, au prix, à la vitesse, à l’information sur les produits et des services. On pense que le marketing en ligne est plus efficace et cible plus de consommateurs potentiels que le marketing traditionnel. Sans aucun doute, le marketing digital apporte des avantages à la fois pour les vendeurs et les acheteurs.

Premièrement, Internet peut être utilisé comme un outil de vente (Chaffey & Smith, 2013). De plus en plus de produits et de services existants allant des vêtements, des gadgets de cuisine aux ordinateurs et aux voitures peuvent être vendus sur les marchés en utilisant Internet comme plate-forme utile pour la publicité. Plus la popularité des produits augmente, plus le volume de vente reçu par les entreprises est important. (Chaffey et al., 2003). La valeur de la marque et sa notoriété influencent les décisions d’achat et aident les entreprises à gagner la confiance de leurs clients.
Le deuxième avantage du marketing en ligne est la réduction des coûts. Un site Web interactif réduit de nombreuses dépenses dans les activités de vente parce que les magasins physiques sont remplacés par des magasins en ligne et les documents commerciaux imprimés sont maintenant transformés sous forme électronique. Kotler et Armstrong (2004, p.498) suggèrent que «parce que les clients traitent directement avec les vendeurs, le e-marketing entraîne souvent des coûts plus faibles et une efficacité accrue pour les fonctions logistiques et de canaux tels que le traitement des commandes, la gestion des stocks et la promotion. »
Troisièmement, Internet peut répondre aux besoins des consommateurs de manière pratique et privée pour accéder à des informations disponibles à tout moment, n’importe où, sans avoir à comparer la qualité et le prix des produits dans les magasins physiques. De plus, des liens étroits entre les clients, le personnel, les fournisseurs et les distributeurs ont été renforcés grâce à Internet. Via les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, les entreprises peuvent inviter tous les types de clients à leurs événements ou enquêtes en un seul clic. Au-delà de cela, les acheteurs peuvent rechercher les vendeurs, les programmes de promotion, demander conseil, se plaindre et faire des compliments. Selon Chaffey et Smith (2013), les spécialistes du marketing utilisent également Internet comme outil de création de marque. Cela offre de nouvelles opportunités pour améliorer l’image de marque grâce à de nombreux outils de communication en ligne : par exemple des bannières publicitaires, des jeux en ligne, des clips vidéo et des bandes-son …

Section 3. OutilsLors de la création d’un plan e-marketing et de sa mise en œuvre dans la réalité, il est essentiel de choisir les bons outils marketing. De nos jours, dans le champ de bataille du marketing, la tendance est à l’investissement dans trois secteurs principaux: les médias propres, gagnés et payés (Chaffey et Smith, 2013).

Figure 1. Catégories de médias : gagnés, payés et propes (chaffey et smith, 2013)
Médias payants
Les médias payants sont constitués de toutes les formes de marketing qu’une marque paie pour promouvoir le contenu de son site Web et favoriser son exposition. Il existe diverses techniques payantes pour diriger le trafic vers les médias gagnés et propres, y compris le marketing réseau de recherche, les annonces display ou la publicité sponsorisée sur les réseaux sociaux (voir Figure 1).

Le marketing réseau de recherche permet aux entreprises d’acheter du trafic via la zone sponsorisée d’un moteur de recherche. Il existe une variété d’efforts de recherche payés, mais la méthode la plus populaire est le paiement par clic (PPC). Avec une campagne PPC, les frais sont facturés uniquement lorsque les internautes cliquent sur le site Web via des liens sponsorisés. Le PPC reflète une campagne de SEM (marketing réseau de recherche) ciblée et seuls les résultats spécifiques en terme de zone géographique ou démographique sont affichés (Wise, 2016). Normalement, les liens PPC sont affichés en haut ou en bas des pages de résultats de recherche. La plate-forme Google PPC s’appelle Google AdWords. AdWords propose un trafic ciblé sur un site Web en créant des annonces et en choisissant des mots clés en rapport avec l’activité.

Google AdWords permet aux entreprises et aux particuliers d’atteindre leurs audiences via le moteur de recherche Google, YouTube ou d’autres partenaires (Google, 2016). Google compare les enchères pour des mots clés spécifiques afin de déterminer les ordres d’affichage des résultats en fonction de l’enchère, de la pertinence de la page de destination et de plusieurs autres paramètres. Le principal avantage de Google AdWords est qu’il aide les sites à rechercher des visiteurs potentiels, qu’ils soient nouveaux ou en visite. De plus, Google fournit un document faisant état de l’efficacité de la campagne.

Médias propres
En termes simples, ce média est créé et détenu par la marque. La figure 1 montre que les organisations contrôlent le contenu sous différentes formes: site Web de l’entreprise, articles de blog, applications mobiles ou présence sociale sur Facebook, LinkedIn, YouTube ou Twitter (Chaffey et Smith, 2013). Plus une entreprise a de médias propres, meilleures sont les chances d’étendre sa présence.

Médias gagnés
Les médias acquis couvrent toute l’influence médiatique et la publicité qu’une marque a acquise grâce à une campagne de marketing en ligne (Chaffey et Smith, 2013). Les contenus gagnés sont générés à partir du bouche-à-oreille en ligne, qui peut généralement être vu sous la forme de tendances “virales”, de partages, de reposts, de retweets, de critiques, de recommandations ou du contenu récupéré par des tierces parties. Si les médias propres sont considérés comme la destination, les médias acquis sont le véhicule qui guide le public pour s’y rendre.

Le référencement naturel et sa relation avec les médias gagnés et les médias propres
Le marketing de référencement naturel est une méthode utilisée lorsque les entreprises veulent se classer plus haut sur les moteurs de recherche sans investir dans la publicité payante. Les trafics générés par la campagne d’optimisation des moteurs de recherche (SEO) sont naturels et gratuits. En optimisant les mots clés, le contenu du site Web ou la création de liens, les professionnels du marketing par de référencement naturel peuvent améliorer la visibilité en ligne de leurs sites. Les listes de recherche organiques affichent toutes les pages Web pertinentes pour la requête au sein de la page de résultats. Les processus de SEO impliquent beaucoup d’efforts et prennent du temps.

Lors de l’intégration des médias propres dans une stratégie SEO, les entreprises tirent avantage à contrôler l’ensemble du contenu, ce qui entraîne l’attractivité du site grâce à des mots clés et des liens. Un plan de référencement réussi nécessite que les médias propres créent un contenu pertinent et utile que les moteurs de recherche préfèrent indexer. Un contenu complet avec des mots-clés, des liens, des interfaces, des images doit être pris en considération.

Avec les médias gagnés, la marque dépend des clients, des abonnés et des fans pour promouvoir sa notoriété. Le classement des moteurs de recherche et le trafic organique peuvent s’améliorer lorsque le nom, les liens, les hashtags, les mots-clés de la marque sont mentionnés, rediffusés ou largement partagés. Pour mieux utiliser des médias gagnés, un site Web devrait avoir une forte présence en ligne sur les réseaux sociaux, en fusionnant avec les communiqués de presse et la articles des blogueurs.

Les jours où on s’appuyait uniquement sur l’outil de marketing digital unique et simple ont disparu. Les entreprises combinant un contenu diversifié obtiennent généralement des classements plus élevés. L’équilibre et la combinaison de ces médias en ligne peuvent contribuer de manière significative à l’efficacité d’une campagne SEO.

Hertz et ses marques affiliées se sont développés comme service de location de voiture opérant presque exclusivement sur le digital pour son volet « loisir », pour lequel le budget dans la publicité payée est relativement limitée. En outre, ses concurrents sur le marché sont prêts à définir des budgets importants sur Google AdWords pour enchérir sur les mots-clés. Par conséquent, la décision a été d’implémenter le SEO comme campagne pour leurs sites afin d’attirer l’attention de Google à travers ses médias possédés et gagnés.

Chapitre 3 : L’optimisation du référencement naturelSection1. Les moteurs de rechercheDe leurs recherches, Ben et Alex (2008) indiquent qu’environ 80% des internautes utilisent régulièrement un moteur de recherche sur le Web. En substance, le moteur de recherche agit comme un filtre triant d’énormes quantités d’informations disponibles sur Internet. Il permet aux utilisateurs de trouver et de classer des informations répondant à leurs besoins et intérêts sans perdre de temps à naviguer sur de nombreuses sources. Par conséquent, il est nécessaire pour les commerçants impliqués dans le domaine du marketing numérique d’avoir des connaissances fondamentales sur le concept de moteurs de recherche.

Définition et historique bref
Un moteur de recherche est défini comme “un système qui utilise des techniques automatisées pour créer des index du Web, permettant de rechercher ces index selon certains critères de recherche, et fournit un ensemble de résultats classés par pertinence à ces critères de recherche.” (Ledford, 2009) Le moteur de recherche est un logiciel qui utilise des algorithmes pour trouver et collecter des informations à propos des pages Web.

L’histoire des moteurs de recherche sur le Web a commencé lorsqu’Archie a été présenté comme le premier moteur de recherche en 1990. Trois ans plus tard, suite au succès d’Archie, un moteur de recherche similaire Veronica a été développé par l’Université du Nevada. À cette époque, il n’y avait pas de World Wide Web, de sorte que les données et les fichiers compilés étaient gérés par un serveur FTP.
En 1994, le premier robot avancé appelé WebCrawler est sorti. WebCrawler a indiqué le texte intégral d’une page HTML, ce qui a permis aux utilisateurs de rechercher des mots clés afin d’afficher des résultats de recherche plus pertinents. Bientôt Lycos, Infoseek et AltaVista sont apparus dans le «monde des moteurs de recherche».

En 1998, le calendrier des moteurs de recherche a connu un point de rupture avec le lancement de Google. Google a introduit une méthode différente de classement des sites, grâce à l’analyse de liens et son algorithme PageRank. Google a grandi et domine maintenant le marché des moteurs de recherche, principalement en raison de sa facilité d’utilisation, du nombre de pages indexées et des résultats pertinents (Micheal et Salter, 2008). Toujours en 1998, Microsoft a lancé son propre moteur de recherche MNS, puis a changé le nom de Bing en 2009.

Plus récemment, Yahoo! a été introduit et développé en tant que concurrent direct de Google. Aujourd’hui, les moteurs de recherche évoluent rapidement, ce qui permet aux utilisateurs de rechercher toutes sortes de documents et de fichiers à l’aide de mots ou de phrases simples et courtes.

Parts de marché
Au cours de toute la chronologie des moteurs de recherche de la première introduction en 1990, il y avait une centaine de types de moteurs de recherche disponibles sur le marché. Cependant, plusieurs géants dominent plus de 95% du marché des moteurs de recherche. Les graphiques à barres ci-dessous illustrent la part de marché des principaux moteurs de recherche dans le monde (voir la figure 2) et au Maroc (voir la figure 3)

Figure 2. Parts de marché des principaux moteurs de recherche dans le monde en 2017 (Statcounter, 2018)

Figure 3. Parts de marché des principaux moteurs de recherche dans le Maroc en 2017 (Statcounter, 2018)
Selon les figures 1 et 2, il est indéniable que Google domine le marché des moteurs de recherche dans le monde entier et également au Maroc. En 2017, Google détenait environ 92,09% du marché mondial des moteurs de recherche et aucune exception n’a été observée au Maroc, où 96,76% des internautes ont choisi Google comme principal outil de recherche (Statcounter, 2018).
Les deux plus grands concurrents de Google dans le monde sont Bing et Yahoo! Cependant, leurs parts sur le marché sont si faibles que ce rapport ne se concentrera pas du tout sur eux.

Comment Google fonctionne ?
Les moteurs de recherche explorent et indexent des milliards de pages Web par jour. L’indexation fait référence au processus par lequel les moteurs de recherche incluent des pages Web dans leur base de données pour faciliter le processus de récupération d’informations précises.
Explorer le contenu des pages Web pour l’indexation automatique est d’une importance fondamentale pour un e-commerce compétent et d’autres applications du Web. Il permet aux utilisateurs, y compris les clients et les entreprises, de retrouver les meilleures sources pour satisfaire leurs besoins. La majorité des moteurs de recherche utilisent aujourd’hui l’une des deux approches pour indexer les pages Web. Dans la première approche, le moteur de recherche sélectionne les termes indexant une page Web en analysant la fréquence des mots (après avoir filtré les mots communs ou insignifiants) apparaissant dans tout ou partie du texte de la page Web cible. Typiquement, seul un titre, un résumé ou les 300 premiers mots sont analysés. La deuxième méthode repose sur un algorithme sophistiqué qui prend en compte les associations de mots dans la page Web indexée. Dans les deux cas, seuls les mots apparaissant dans la page Web en question sont utilisés dans l’analyse. Souvent, pour augmenter la pertinence des termes sélectionnés aux recherches potentielles, l’indexation est affinée par le traitement humain. (Szymanski, 2001).

Robots d’indexation
Un robot d’indexation fait partie intégrante de tout moteur de recherche. La tâche de base d’un robot d’indexation est de récupérer des pages, de les analyser pour obtenir plus d’URL, puis de récupérer ces URL pour obtenir encore plus d’URL. Dans ce processus, le robot d’exploration peut également enregistrer ces pages ou effectuer plusieurs autres opérations sur des pages récupérées en fonction des besoins des moteurs de recherche. L’ensemble des moteurs de recherche populaires utilisent des robots qui doivent évoluer vers des parties substantielles du Web, mais en raison de la nature concurrentielle de l’activité des moteurs de recherche, les conceptions de ces robots n’ont pas été décrites publiquement. (Zhang, 2005)
Le moteur de recherche Google est un système distribué qui utilise plusieurs machines pour l’analyse. Le robot d’exploration est composé de cinq composants fonctionnels s’exécutant dans différents processus. Un processus de serveur d’URL lit les URL d’un fichier et les transmet à plusieurs processus de moteur de balayage.

Chaque processus de moteur de balayage s’exécute sur une machine différente, est mono-threadé et utilise des E/S asynchrones pour extraire des données jusqu’à 100 serveurs Web en parallèle. Les robots d’exploration transmettent les pages téléchargées à un processus serveur unique, qui compresse les pages et les stocke sur le disque. Les pages sont ensuite relues à partir du disque par un processus d’indexation, qui extrait les liens des pages HTML et les enregistre dans un fichier disque différent. Un processus de résolution d’URL lit le fichier de liaison, délélifie les URL qui y sont contenues et enregistre les URL absolues dans le fichier de disque lu par le serveur d’URL. (Zhang, 2005)
En général, trois à quatre machines sont utilisées. L’archive Internet utilise également plusieurs machines pour explorer le Web. Chaque processus de moteur de balayage est assigné à 64 sites à explorer, et aucun site n’est assigné à plus d’un moteur de balayage. Chaque processus de moteur de balayage à un seul thread lit une liste d’URL de démarrage pour les sites affectés à partir du disque dans des files d’attente par site, puis utilise des E/S asynchrones pour extraire des pages de ces files d’attente en parallèle. Une fois qu’une page est téléchargée, le robot d’exploration extrait les liens qu’il contient. Si un lien fait référence au site de la page dans laquelle il était contenu, il est ajouté à la file d’attente du site approprié; sinon, il est enregistré sur le disque. Périodiquement, un processus de traitement par lots fusionne ces URL «intersite» consignées dans les ensembles de seed spécifiques au site, filtrant les doublons dans le processus. (Zhang, 2005)
Mise en cache Web
Les moteurs de recherche les plus importants doivent en particulier être capables de traiter des dizaines de milliers de requêtes par seconde sur des dizaines de milliards de documents, ce qui fait du débit de requêtes un enjeu vital. En conséquence, le traitement des requêtes est un goulot d’étranglement et un facteur de coût majeur chez les moteurs de recherche actuels. Pour satisfaire cette lourde charge de travail, les moteurs de recherche utilisent diverses optimisations de performances, notamment la compression d’index, la mise en cache et la résiliation anticipée. (Sarina, 2008)
La mise en cache Web est le stockage à court terme d’objets Web (tels que des documents HTML) pour une récupération ultérieure. La mise en cache Web présente trois avantages majeurs: consommation de bande passante réduite (moins de requêtes et de réponses à transmettre sur le réseau), charge sur le serveur réduite (moins de requêtes à traiter) et latence réduite (les réponses aux requêtes mises en cache étant disponibles instantanément). Ensemble, ils rendent le Web moins cher et plus performant. (Sarina, 2008)
Le moteur de recherche met en cache les pages des sites Web, puis les stocke dans la base de données pour afficher les résultats des requêtes de recherche utilisateur. Les moteurs de recherche prennent des captures qui incluent le contenu des pages Web et les informations des Meta tags au format HTML standard. Google et les autres moteurs de recherche ne peuvent pas mettre en cache ou lire un graphique (image, flash) mais le contenu utilisé pour ces graphiques. La mise en cache régulière des sites Web Google dépend de la qualité, du classement et de la mise à jour du site. Les sites Web volumineux et dynamiques ayant un trafic élevé et une mise à jour du contenu sont analysés et mis en cache régulièrement (parfois plusieurs centaines de fois par jour) par Google. D’autre part, un site qui a un mauvais classement et pas de mises à jour est rarement mis en cache plus d’une fois par mois.

Pour assurer un débit et des temps de réponse rapides, les grands moteurs de recherche actuels sont basés sur d’énormes grappes de centaines ou de milliers de serveurs, ce qui est fiable pour la recherche d’un sous-ensemble des pages Web. Pour optimiser l’efficacité du résultat de la requête, des caches de grands résultats sont utilisés et une partie du trafic de requête est traitée en utilisant des résultats précédemment calculés. Dans les moteurs de recherche Web, les composants de cache se produisent à plusieurs niveaux et sous diverses formes, par exemple, des résultats, une liste d’envoi et des caches de documents. Le cache de résultats sur lequel nous nous concentrons peut être déployé en division ou sur les mêmes machines avec des processeurs de requête. (Hui, 2010)
Au niveau inférieur du système, les structures d’index des termes de requête fréquemment utilisés sont mises en cache dans la mémoire principale pour économiser sur les transferts de disque. Au niveau supérieur, un moteur de recherche obtient une requête d’un utilisateur, traite la requête sur ses documents indexés et renvoie un petit ensemble de résultats associés à l’utilisateur. Si un ensemble de résultats calculé antérieur est mis en cache, la requête peut être diffusée directement à partir du cache sans exécuter les mêmes requêtes encore et encore. (Hui, 2010)
Au niveau inférieur du système, les index sont souvent stockés dans la mémoire pour économiser sur les transferts de disque. Au niveau supérieur, un moteur de recherche obtient une requête d’un utilisateur, traite la requête sur ses documents indexés et renvoie un petit ensemble de résultats associés à l’utilisateur. Si un ensemble de résultats calculé antérieur est mis en cache, la requête peut être utilisée directement à partir du cache. (Hui, 2010)
Indexation Web et recherche
Les utilisateurs d’Internet effectuent des milliards de requêtes sur le moteur de recherche Web quotidiennement. La plupart des moteurs de recherche courants tels que Yahoo, Google et Bing récupèrent les résultats en millisecondes pour la requête en question, mais il a été constaté que les résultats des requêtes de recherche varient selon les moteurs de recherche respectifs. La capacité du moteur de recherche Web à générer rapidement et des millions de sites Web en peu de temps dépend d’un nombre de facteurs. La recherche Web implique plusieurs processus pour afficher les résultats.

Chaque moteur de recherche Web dépend d’un ou de plusieurs robots d’exploration pour présenter le contenu. Les crawlers utilisent un ensemble de départ de localisateurs de ressources uniformes (URL). Le robot récupère (i.e. copie et stocke) le contenu sur les sites spécifiés par les URL. Les robots d’exploration extraient les URL apparaissant dans les pages récupérées et visitent certaines ou toutes ces URL, répétant ainsi le processus de récupération. Chaque moteur de recherche suit son propre calendrier pour réexaminer le Web et mettre à jour sa collection de contenu. Les moteurs de recherche Web stockent le contenu Web qu’ils récupèrent pendant le processus d’exploration dans le référentiel de pages. (Amanda, 2004)
L’indexeur traite les pages explorées par le crawler. Il choisit d’abord quelles pages indexer, par exemple, il peut ignorer les documents en double. Ensuite, il fait diverses structures de données auxiliaires. La plupart des moteurs de recherche construisent une variante d’une structure de données à index inversé pour les mots (index de texte) et les liens (index de structure). (Pokorny, 2004)
Le résultat est généralement une très grande quantité de bases de données des URL qui pointent vers des pages où un mot particulier apparaît. Dans ce domaine, les moteurs de recherche ont beaucoup en commun avec les systèmes traditionnels de récupération d’information en termes de techniques qu’ils utilisent pour organiser leur contenu. Compte tenu des aspects hypermédia d’une grande partie du contenu Web, la base de données peut également contenir d’autres informations structurelles telles que des liens entre documents, des URL entrantes vers ces documents, des aspects de formatage des documents et l’emplacement des termes par rapport aux autres termes. (Amanda, 2004)
Le moteur de requête Web obtient les demandes de recherche des utilisateurs. Il obtient la requête soumise par l’utilisateur, divise la requête en termes et recherche dans la base de données créée par l’indexeur pour localiser les termes et donc les documents Web référencés par les URL stockées. Ensuite, il récupère les documents qui correspondent aux termes dans le moteur de recherche puis récupère les documents qui correspondent aux termes dans la requête et renvoie ces documents à l’utilisateur. L’utilisateur peut alors cliquer sur une ou plusieurs des URL des documents Web accessibles. (Amanda, 2004) Ce processus est illustré à la figure 5 suivante.

Figure 5. Architecture et processus basiques d’un moteur de recherche (Amanda, 2004)
Méthodes de classification des sites
L’approche de base du classement et de la correspondance utilisée par les moteurs de recherche Web consiste essentiellement à prendre les termes dans la requête et à placer les éléments qui contiennent au moins quelques termes. Il y a beaucoup de variations sur cette approche de base. Certaines des techniques généralement utilisées dans les algorithmes de correspondance et de classement sont: (Amanda, 2004)
Analyse du taux de clics : Permet d’utiliser les données relatives à la fréquence avec laquelle les utilisateurs choisissent une page particulière comme moyen de classement futur. L’analyse des clics permet de consigner les requêtes et les URL que les internautes visitent après ces requêtes. Les URL visitées le plus souvent par les internautes en réponse à une requête ou à un terme particulier sont mieux classées dans les listes de résultats à venir. (Amanda, 2004)
Popularité des liens : Les sites Web avec une énorme quantité de backlinks ont généralement des taux d’exploration plus élevés. Ceci est en raison de l’énorme popularité du lien que le site obtient un bon PageRank ainsi qu’un meilleur classement sur plusieurs mots-clés, ce qui, à la fin, booste l’analyse du taux de clics aussi. Par exemple, considérons le site A classé avec un nombre limité de mots-clés ordinaires par rapport à un énorme site Web B avec des centaines de mots-clés ou classés sur des mots-clés de volume de recherche élevé. En raison du haut niveau de B, ce dernier obtient une grande quantité d’utilisateurs qui, en fin de compte, augmente le taux de clics.

Fréquence des termes : C’est une évaluation numérique de la fréquence à laquelle un terme apparaît dans un document Web. Normalement, une plus grande fréquence d’occurrence indique plus de chances que le document soit lié à la requête. En général, et dans des domaines particuliers tels que le droit, les documents utilisent relativement peu de termes et un très petit sous-ensemble de termes très rarement. Le moteur de recherche Web peut conserver une liste d’arrêt de ces mots, qui sont exclus à la fois de l’indexation et de la recherche. (Amanda, 2004)
Emplacement des termes : L’emplacement du terme indique souvent son importance pour le document. Par conséquent, la plupart des moteurs de recherche Web accordent plus de poids à certains termes (par exemple ceux du titre, des principaux paragraphes, des légendes d’images, des formats spéciaux tels que gras, italique, etc.) qu’aux termes apparaissant dans le document ou même dans une note de bas de page. (Amanda, 2004)
Proximité des termes : La proximité à terme est la distance entre deux ou plusieurs termes de requête dans un document. Le raisonnement est qu’il est plus probable que le document soit pertinent pour la requête si les termes apparaissent près l’un de l’autre. La plupart du temps, les requêtes Web sont courtes (i.e. contiennent un ou deux termes), la proximité des termes souvent a peu de valeur. Cependant, dans des situations définies, la proximité du terme peut être d’une grande valeur. La recherche de noms est l’un de ces domaines. (Amanda, 2004)
Formatage du texte : Google et les autres moteurs de recherche suivent généralement le format HTML standard. Les principaux moteurs de recherche ne peuvent pas lire directement les graphiques ou les images, mais uniquement le texte utilisé sous la forme de balises alt, de balises intégrées pour les images.

Le formatage de texte est l’utilisation de code HTML spécifique dans leurs algorithmes de classement. Même si plusieurs schémas (par exemple des termes en gras, des marques d’accentuation, etc.) sont les plus réussis, l’utilisation d’étiquettes d’ancrage est la plus efficace. Lorsqu’un fournisseur d’informations produit une page Web, le document contient souvent des liens vers d’autres documents Web ou des liens vers des emplacements particuliers dans les documents. Les lecteurs des documents voient tous ces liens comme un texte cliquable appelé texte d’ancrage. Les textes d’ancrage et les balises sont des ressources précieuses pour les moteurs de recherche. (Amanda, 2004)
Section 2. SEODéfinition
Le terme «Search Engine Optimization» (SEO) est censé être présenté publiquement pour la première fois en 1997 par deux spécialistes Danny Sullivan et Bruce Clay. Le premier contenu dont ils ont discuté portait sur l’algorithme du moteur de recherche et la manière dont les résultats étaient organisés, ce qui a encouragé les spécialistes du marketing à augmenter leur classement des résultats.

Par définition, « Search Engine Optimization » est la technique de personnalisation de tous les éléments d’un site Web afin d’atteindre le meilleur classement possible des moteurs de recherche (Ledford, 2009). En d’autres termes, SEO se réfère à un ensemble de pratiques qui aide le site Web à se classer plus haut dans les résultats de recherche. Normalement, les utilisateurs des moteurs de recherche ont tendance à prêter attention aux informations affichées sur la première page. Pour de nombreuses raisons, très peu d’entre eux sautent à la page suivante de la recherche. Selon Ledford (2009), les utilisateurs ne naviguent généralement pas plus loin que la troisième page. Par conséquent, être remarqué dans la première page est idéal pour un site Web pour augmenter le volume de trafic, conduisant à plus de clients potentiels.

Avantages
Tout d’abord, le SEO assiste le moteur de recherche pour indexer et classer un site web. Normalement, les utilisateurs n’entrent pas dans toutes les pages affichées dans la liste des résultats. Basé sur le modèle en forme de F (la découverte découverte par Jacob Nielsen, indiquant que les utilisateurs lisent et analysent une page Web en deux mouvements horizontaux suivis d’un mouvement vertical) et l’analyse Google, trois premières pages sont visibles à 100% tandis qu’à partir de la quatrième page, la visibilité diminue considérablement. Un autre rapport de Moz (2016) a noté que 67% des clics des utilisateurs appartiennent aux cinq premiers résultats. Par conséquent, les entreprises sont en mesure de tirer parti de SEO pour attirer plus de visiteurs sur leurs sites Web. Par conséquent, une campagne SEO forte peut guider les entreprises pour améliorer leur image en renforçant sa notoriété.

En outre, le référencement est peu coûteux et ses résultats sont à long terme. Étant considéré comme un inbound marketing, le SEO est certainement rentable par rapport aux autres méthodes de marketing traditionnelles. SEO campe sur la porte de nouveaux clients afin augmenter les ventes et la maximisation des contacts.

Il ressort de la figure 5, qui illustre le retour sur investissement (ROI) des différents canaux que le référencement est considéré comme «excellent» (20%) et «bon» (47%) en termes de ROI (Marketing Chart, 2014 ). Ces chiffres signifient que le SEO renvoie des revenus plus élevés à l’investissement, en comparaison avec le outbound marketing traditionnel tel que la télévision, les journaux, etc.

Figure 5. notation ROI (% d’email marketers globaux) (Marketing Chart, 2014)
Enfin, SEO permet simultanément aux webmestres de construire une interface web conviviale et attractive. SEO inclut le processus de refonte de l’architecture du site et des liens pour faciliter la navigation dans la page (Eric Enge, 2015).

Techniques
Chapeau Blanc
Le SEO « Chapeau Blanc » est considéré comme une optimisation de moteur de recherche éthique, car il obéit aux directives émises par les moteurs de recherche et ne comporte aucune astuce afin d’améliorer la visibilité en ligne d’un site Web. Le but principal du SEO chapeau blanc est de créer une expérience utilisateur conviviale et de rendre le contenu facilement accessible aux moteurs de recherche (Micheal & Salter, 2008). Google (2017) recommande vivement aux propriétaires de sites Web d’optimiser un site pour le moteur de recherche grâce à des techniques de chapeau blanc, notamment:
Choisir des mots-clés ou des phrases descriptives et intelligentes
Créer du contenu unique et de haute qualité
Optimiser le code HTML
Optimiser le marketing sur les réseaux sociaux
Chapeau Noir
Le SEO Chapeau Noir se réfère aux techniques désapprouvées qui sont utilisées pour obtenir des classements de recherche plus élevés en trompant les règles et les règlements des moteurs de recherche. Ces pratiques se concentrent uniquement sur les moteurs de recherche et n’apportent aucun avantage aux utilisateurs, donc aucune popularité naturelle n’est créée. Le SEO Chapeau Noir est généralement utilisé par ceux qui veulent obtenir un retour rapide sur leur site web.

Wu-Di (2010) et Malaga (2008) ont énuméré un nombre de techniques SEO Chapeau Noir :
Pages satellites : C’est l’utilisation d’un logiciel pour générer automatiquement un grand nombre de pages, y compris des mots-clés, puis automatiquement tourner ces pages vers la page d’accueil. Et le but est de garder ces pages satellites avec des mots clés différents obtenir un bon classement des moteurs de recherche. (Wu Di, 2010)
Le but des pages satellites est d’obtenir des classements élevés pour plusieurs mots-clés ou termes. L’optimiseur crée une page distincte pour chaque mot clé ou terme. Certains optimiseurs utilisent des centaines de ces pages. Les pages satellites utilisent généralement une actualisation Meta rapide pour rediriger les utilisateurs vers les pages principales. Une actualisation Meta est une commande HTML qui fait basculer automatiquement les utilisateurs vers une autre page après une période de temps spécifique. L’actualisation Meta est généralement utilisé sur les pages Web périmées. Par exemple, vous pouvez voir une page qui indique “vous serez redirigé vers une nouvelle page en 5 secondes”. (Malaga, 2008)
Bourrage de mots-clés : C’est le bourrage de gros tas de mots-clés dans la page, ce qui augmente la densité des mots-clés de la page. La densité de mots-clés est facteur qui peut augmenter la pertinence de la page pour les mots-clés. (Wu Di, 2010) Cela signifie qu’en ajoutant trop de mots clés dans un seul paragraphe pour augmenter l’importance de ce mot-clé pour le moteur de recherche.

Texte caché : Les mots-clés sont placés dans les fichiers HTML. Cependant, ces mots ne peuvent pas être vus par les utilisateurs ou à l’œil nu, cependant le moteur de recherche ne peut que les reconnaître. (Wu Di, 2010) Par exemple, le texte peut être présenté avec le même schéma de couleurs que la page Web correspondante.

Lien caché : Placement des mots-clés dans le lien, et ce lien est invisible pour l’utilisateur. (Wu Di, 2010)
Page camouflée (camouflage) : Des programmes ou des scripts sont utilisés pour détecter si l’accès au site est effectué par un moteur de recherche ou un utilisateur normal. Si c’est un moteur de recherche, il y aura des pages web optimisées. Si ce sont les gens ordinaires, le retour sera une autre version. (Wu Di, 2010) Le but du camouflage est d’obtenir des classements élevés sur tous les principaux moteurs de recherche. Étant donné que chaque moteur de recherche utilise un algorithme de classement différent, une page qui se classe bien sur l’un ne se classe pas nécessairement bien sur les autres. Comme les utilisateurs ne verront pas de page masquée, ils ne pourront contenir que du texte optimisé, car aucun élément de conception n’est nécessaire. Ainsi, l’optimiseur de établira un site Web normal et des pages individuelles, en texte seulement, pour chacun des moteurs de recherche. La dernière étape consiste à examiner les adresses IP demandées. Étant donné que les adresses IP de la plupart des principaux robots des moteurs de recherche sont bien connues, l’optimiseur peut servir la page appropriée au bon robot. (Malaga, 2008)
Générateur de contenu : C’est une pratique par logiciel qui recherche du contenu spécifique sur le Web, puis copie ce contenu dans une nouvelle page Web. Ces prétendus générateurs de contenu recherchent en effet sur le Web des mots-clés et des termes spécifiés par l’optimiseur. Le logiciel copie alors principalement le contenu d’autres sites et l’inclut dans le nouveau. Les générateurs de contenu représentent un problème pour les propriétaires de sites Web légitimes, car leur contenu original peut être copié en profondeur. Étant donné que certains moteurs de recherche pénalisent le contenu en double, les sites légitimes peuvent également être pénalisés. (Malaga, 2008)
Injection HTML : L’injection HTML se produit lorsqu’un utilisateur utilise la vulnérabilité de sécurité dans les programmes de recherche de site Web, en envoyant au programme une chaîne de recherche contenant des caractères HTML spéciaux. Ces caractères génèrent l’insertion de données spécifiées par l’utilisateur dans le site. Il permet aux optimiseurs d’inclure un lien dans les programmes de recherche qui s’exécutent sur un autre site.
Blog-ping : C’est une méthode pour attirer les araignées de moteur de recherche qui implique la fabrication de centaines (voire de milliers) de blogs et puis continuellement ping sur les serveurs de blog (en disant aux serveurs que le blog a été mis à jour). (Malaga, 2008) Par exemple, la page Web est également soumise au nombre de sites Web disponibles comme pingomatic.com. Il offre aux praticiens d’informer automatiquement les moteurs de recherche sur les dernières mises à jour et les changements de pages Web des sites Web ou des blogs. Il aide les moteurs de recherche et le robot d’indexation à indexer les nouvelles pages plus rapidement.

Normalement, la méthode du chapeau noir fonctionne dans un laps de temps limité et escorte des améliorations temporaires. Après deux ou trois mois, ils sont découverts et interdits par les moteurs de recherche. En dépit d’être indésirable dans la communauté Internet, le SEO chapeau noir est toujours appliqué par de nombreux webmestres en raison de son efficacité (Micheal & Salter, 2008)
Modèles
Les moteurs de recherche sont compliqués, et donc différents modèles ont été développés pour guider une implémentation SEO. Un certain nombre de tâches et d’étapes sont entreprises pour établir une connexion avec les moteurs de recherche et permettre au site Web d’être plus visible sur les pages de recherche. Dans de récentes études et recherches, de nombreux auteurs ont tenté de trouver le meilleur processus pour mettre en œuvre le référencement.
Rand Fishkin (2008) a introduit la pyramide SEO qui est utilisée pour obtenir un résultat optimal, en partant d’une base forte puis en la construisant comme une pyramide (Voir Figure 6)

Figure 6. Pyramide SEO (Fishkin, 2008)
Ce processus de référencement commence au bas de la pyramide où toutes les choses de base comme un contenu de haute qualité, un site bien structuré, etc. sont préparés. L’étape suivante se poursuit avec les tâches les plus importantes. C’est le moment du brainstorming par mots clés, du ciblage sur la page et des liens internes. La création de liens vers d’autres sites nécessite des demandes manuelles et la création de liens, ainsi que des stratégies de liens basées sur le contenu. En haut de la pyramide, les médias sociaux et le marketing viral se joignent au processus.

La pyramide de Rand Fishkin est considérée comme une recommandation utile pour les professionnels du référencement et comme une source d’inspiration pour d’autres chercheurs en SEO. Matt McGee (2008) a développé une version améliorée de la pyramide, appelée «la pyramide du succès SEO» (voir Figure 7). Néanmoins, son modèle est assez sophistiqué et ne convient qu’aux professionnels qui ont une bonne connaissance des concepts clés du SEO.

Figure 7. Pyramide du succès en SEO (McGee, 2008)

Figure 8. Processus SEO simplifié (Jason, 2010)
La figure 8 illustre un modèle de SEO simplifié qui a été composé par Jason (2010) aux praticiens de SEO qui veulent essayer le «faire soi-même» SEO. Son processus est divisé en sept étapes, en commençant par définir les buts et les objectifs clés que les entreprises visent à atteindre. Après avoir eu une évaluation générale et un aperçu des statistiques SEO récentes de la deuxième étape, Jason conseille de rechercher des mots-clés et des données marché. Les optimisations sur la page et le renforcement des liens de contenu dans les deux prochaines étapes sont les facteurs les plus importants qui déterminent le résultat de ce processus de référencement. Enfin, les spécialistes du marketing collectent des données telles que le taux de conversion et le volume de trafic afin de mesurer les performances de la campagne.

Algorithmes
Google met à jour ses algorithmes de recherche plusieurs fois par an, certains d’entre eux sont considérés comme majeurs tandis que d’autres sont des mises à jour mineures (DiSilvestro, 2017). Il est important d’être à jour avec les mises à jour pour apporter les changements nécessaires dans les pratiques de référencement pour l’organisation et pour éviter de tomber dans les filtres de spam de Google. Ici, j’expliquerai brièvement certains des principaux algorithmes de recherche de Google.

Algorithme avec le nom de code Florida a été publié par Google en novembre 2003, visant à arrêter les spammeurs. La mise à jour ciblait le bourrage de mots clés et le rendait complètement inutile. La longue histoire des mises à jour d’algorithmes par Google a commencé depuis. Les mises à jour fréquentes des algorithmes compliquent la tâche de tous pour le classement Web (Clarke, 2017).

L’un des principaux algorithmes de recherche est Google Panda, publié en février 2011 (Schwartz, 2016). C’est le filtre qui vérifie la qualité du contenu et cible en particulier le contenu de mauvaise qualité. Il empêche le contenu de qualité médiocre de se retrouver dans les pages de résultats de recherche Google (SERPs). Chaque fois que Google fait la mise à jour majeure sur cet algorithme, le site peut chuter en trafic organique, classement ou vice-versa.

L’algorithme Panda a été mis à jour 28 fois depuis. Il a changé la façon dont les praticiens créent la stratégie de contenu, la recherche de mots clés et la stratégie de création de liens. Les liens entrants pertinents de haute qualité ajoutent de la valeur SEO au site Web. (Patel, n.d.). En ce qui concerne l’algorithme de Panda, Amit Singhal (Singhal, 2011) a suggéré que le contenu de faible qualité sur le site Web peut avoir une incidence sur le classement général du site Web. Ainsi, fusionner ou améliorer le contenu des pages pour améliorer la qualité pourrait aider le classement du contenu de qualité supérieure.

Une autre mise à jour majeure du le moteur de recherche était l’algorithme nommé Penguin en 2012 (Illyes, 2016), qui punissait les sites basés principalement sur le spam les résultats de recherche en achetant des liens ou en obtenant des liens uniquement pour augmenter le classement Google. Sa dernière mise à jour a été effectuée le 23 Septembre 2016 depuis la publication. Garry Illyes de l’équipe de classement de google search a mentionné deux changements majeurs sur le blog avec la rubrique «Penguin fait maintenant partie de notre algorithme de base» (Illyes, 2016). Deux changements majeurs reconnus dans le blog ont été :
Temps réel : «Les données de Penguin sont actualisées en temps réel, de telle sorte que les changements seront visibles beaucoup plus rapidement, prenant généralement effet peu de temps après la réexploration et la réindexation d’une page» (Illyes, 2016).
Penguin est maintenant plus granuleux : “Penguin dévalorise maintenant le spam en ajustant le classement basé sur les signaux de spam, plutôt que d’affecter le classement de l’ensemble du site”.

Dans le cadre du contrôle du spam sur le Web par Google, une mise à jour des pages satellites a eu lieu en mars 2015 (White, 2015). Il a défini les pages satellites en tant que «sites ou pages créés pour se classer fortement pour des requêtes de recherche spécifiques. Ils sont mauvais pour les utilisateurs, car ils peuvent mener à plusieurs pages similaires dans les résultats de recherche de l’utilisateur, où chaque résultat finit par amener l’utilisateur à la même destination. Ils peuvent également conduire les utilisateurs vers des pages intermédiaires qui ne sont pas aussi utiles que la destination finale » (Centre d’Aide Google Search Console, n.d.).

Nécessité de connaître les algorithmes
Pourquoi est-il nécessaire de comprendre à leur sujet? La connaissance, la compréhension et la maitrise des mises à jour des algorithmes, aidera le rédacteur de contenu ou le personnel marketing à planifier et mettre en œuvre correctement la stratégie SEO. Cela aidera à apporter des changements liés aux pratiques de référencement en raison de mises à jour d’algorithme, ce qui aidera à éviter d’être pénalisé dans certaines circonstances. Comprendre les facteurs derrière la recherche sera la bonne base derrière la mise en œuvre du SEO. Le plus important étant d’être à jour avec les mises à jour des algorithmes de recherche, cela sera un excellent avantage concurrentiel pour l’organisation.

Schema.org
Le balisage de Schema est considéré comme la dernière évolution en SEO. Il est formé en coopération entre Google, Bing, Yandex et Yahoo pour informer leurs moteurs de recherche sur le contenu du site et pour montrer les meilleurs résultats pour les utilisateurs. Non seulement l’ajout de balises de schéma en HTML améliorera les résultats de recherche dans les pages de recherche en ajoutant les extraits enrichis qui sont affichés sous le titre de la page de recherche (Anon., N.d.). Selon Edward (Anon., 2015), l’ajout de schémas d’organisation permettra de développer des signaux de marque pour améliorer l’entrée du graphe de connaissances. Ainsi, les informations de l’organisation seront affichées sur les pages de recherche. Il a ajouté que l’utilisation du balisage de Schema de site Web entraînera la fonctionnalité de boîte de recherche pour la marque dans les pages de recherche. La figure 9 montre un exemple de boîte de recherche pour la marque Apple.

Figure 9. Exemple de recherche avec SchemaEn ajoutant le balisage de schéma dans les balises HTML sur le site Web, l’optimiseur aidera spécifiquement les moteurs de recherche à comprendre les informations disponibles sur le site Web et à les utilisateurs à obtenir les réponses les plus pertinentes sur la recherche.

Il y a une longue liste de types de schémas. Les œuvres créatives (CreativeWork, Livre, Film, MusicRecording, Recette, TVSeries …), les objets non-texte incorporés (AudioObject, ImageObject, VideoObject), événement, organisation, personne, lieu, LocalBusiness, restaurant, produit, offre, commentaires… sont les plus utilisés par le site web schema.org (Anon., nd)
L’analyse Web
Beasely (2013, p.2) a défini l’analyse Web comme «un moyen d’apprendre comment les utilisateurs interagissent avec les sites Web et les applications mobiles en enregistrant automatiquement les comportements des utilisateurs, puis en combinant et en transformant le comportement en données pouvant être analysées».

La connaissance de l’analyse Web aidera l’équipe marketing à mesurer et à améliorer la performance de plusieurs stratégies de marketing digital. Il utilise des statistiques, des techniques d’extraction dans un processus méthodologique. L’analyse des résultats à partir des données et la compréhension de leur mise en œuvre est un art. L’amélioration du site nécessite des connaissances centrées sur l’utilisateur à propos de la conception, du contenu, des promotions, et plus encore. L’analyste collabore avec différents départements tels que l’IT, le marketing, la gestion et les clients (Daniel Wesberg, 2009).

Il existe plusieurs outils d’analyse Web tels que Piwik, AwStats, Kissmetrics, Google Analytics et bien plus encore. Google Analytics est notamment considéré comme le service le plus populaire étant donné qu’il fournit plusieurs statistiques et est gratuit. Avec ce service d’analyse, il est possible d’analyser le succès d’une campagne marketing réalisée avec le site web comme support. L’analyse des données donnera un aperçu des domaines d’amélioration. Selon les pratiques, le cadre d’analyse de la performance du site Web peut comprendre les étapes suivantes (Waisberg et Kaushik, 2009).

Figure 10. Le processus d’analyses web (Waisberg et Kaushik, 2009)
Définition des objectifs
Chaque organisation a son propre objectif avec son site web. Pour ce cas, l’objectif du site est de fournir des informations aux clients actuels, clients prospects, organisations partenaires, toutes sortes de parties prenantes et de promouvoir la marque.

Indicateurs clés de performance
Les métriques SEO et KPI sont des valeurs qui doivent être calculées par le département marketing pour vérifier les réalisations du site en termes de résultats de recherche organiques. Pour rendre le site Web plus efficace pour le marketing, il est important de mesurer les métriques SEO et de suivre les changements sur une base mensuelle (Anon., n.d.). Le classement des mots clés, l’autorité du domaine, le trafic organique sur les pages d’accueil et de destination, l’augmentation du trafic de référence, les mentions de marque et le trafic de recherche de marque sont autant d’indicateurs clés du référencement.

Collecte et analyse de données
Une collecte de données précise et opportune rendra le processus d’analyse des données beaucoup plus facile. Alors que l’analyse des données donne le résultat de la mise en œuvre ainsi que l’idée des améliorations.

Avec Google Analytics, plusieurs rapports peuvent être analysés. Certains d’entre eux sont des informations:
liés à plusieurs pages comme le nombre de visites, visites uniques, temps moyen sur la page, taux de rebond et ainsi de suite.

sur la vitesse du site, y compris la vitesse de la page individuelle
le comportement des utilisateurs comme leurs activités sur le site Web.

source de trafic vers le site Web comme des références, PPC, recherche organique ou recherche directe, etc…
Obtenir plus de visiteurs sur le site Web est ce que tout le marketing veut. Cela n’a aucun sens si les données ne peuvent pas être utilisées correctement pour analyser le comportement du client sur le site Web. Une stratégie d’optimisation SEO ne peut pas réussir si les données ne sont pas analysées à partir de l’outil d’analyse Web. Pour cette thèse, seules les métriques pour les résultats de recherche organiques sont analysées.

Section 3. Stratégie SEOLa stratégie SEO est l’élément important qui définit le succès de l’implémentation SEO pour atteindre les objectifs marketing. La création de la stratégie commence même avant le développement du site Web. Lorsqu’un site est en ligne, la création d’une stratégie SEO efficace aidera les utilisateurs et les moteurs de recherche à mieux comprendre le contenu du site. Il aide le classement Web du site Web lorsqu’un utilisateur fait la recherche avec un mot clé ou une expression (Ledford, 2008).

Il existe plusieurs étapes pour créer une stratégie de référencement. Comme le site Web de ce rapport est un site Web axé sur le e-commerce, les points focaux seront le public cible, la recherche de mots clés, le développement de contenu et les processus de création de liens.

Audience cible
Avant tout, il est très important de connaître le public cible. Qui souhaitons-nous atteindre via notre site Web? Que veulent-ils du site? Le dictionnaire de Cambridge a défini le public cible comme « le groupe particulier de personnes auquel une publicité, un produit, un site Web ou un programme de télévision ou de radio est dirigé. » Selon le produit et les services, il peut y avoir plusieurs personas. Une meilleure compréhension des personas facilitera grandement l’écriture de nouveaux contenus ou la modification des contenus disponibles et la mise en place de pratiques de référencement. Il sera finalement plus facile de se connecter avec chacun de ces groupes de personas.

Recherche de mots-clés
Les mots-clés sont toujours l’un des aspects les plus importants et précieux dans les pratiques de SEO et la recherche de mot-clé est l’un de la partie intégrale des projets de SEO. Il y a deux raisons spécifiques derrière cette importance : Tout d’abord, si le classement Web pour le site Web s’améliore pour les mauvais mots clés, cela signifie que les mots clés ciblés ne contribuent pas à obtenir le trafic Web. Deuxièmement, si la compétitivité des mots-clés n’est pas correctement mesurée, il se peut qu’il n’apparaisse pas sur la première page, ce qui signifie qu’il n’est pas facile de le classer avec les mots-clés compétitifs (Clarke, 2017).

Une fois que le public cible est clair, il est beaucoup plus facile de faire la recherche des mots-clés. Différents experts ont expliqué qu’il existe plusieurs types de mots-clés autres que les mots-clés courts et les mots-clés à longue queue, tels que les mots-clés transactionnels, les mots-clés de navigation et les mots-clés d’information. “Les mots clés à longue traine, informationnels et transactionnels sont de bons mots-clés pour la plupart des projets de référencement” (Clarke, 2017).

Les mots-clés courts contiennent un ou deux mots, par ex. “Programme d’études” tandis que les mots-clés à longue traine contiennent trois mots ou plus, par ex. “Programme d’études en gestion d’entreprise”. Les mots-clés à longue traine sont le type de mots-clés que les visiteurs sont susceptibles d’utiliser lors de leur recherche. Les mots clés plus courts ont une concurrence plus élevée alors que les mots clés à longue traine ont moins de concurrence (Rakt, 2016). La figure 11 montre la courbe de demande pour les mots-clés à longue traine.

Figure 11. courbe de demande pour les mots-clés à longue traine (Gervais, 2017)
Des mots-clés informatifs sont utilisés pour trouver certaines informations comme le fait de demander à Siri à quelle distance se trouve New York d’Helsinki et ainsi de suite. Alors que les mots-clés transactionnels sont ceux utilisés par les utilisateurs avec l’intention d’avoir plus d’interaction sur le site Web comme l’achat d’un produit ou service, l’inscription ou l’enregistrement, le téléchargement et ainsi de suite.

Tout en faisant la recherche de mot-clé, il est également important de collecter des mots-clés sémantiquement corrects et d’analyser les mots-clés des concurrents. Cela permet d’identifier les mots clés qui ne sont pas ciblés par les concurrents. Identifier les mots-clés ciblés n’est pas si facile, mais en utilisant l’outil de planification de mots-clés de Google ainsi que Google Trends est une bonne option pour les analyser. Avec les tendances de Google, il est encore plus facile de comparer les trafics de mots-clés pour différents lieux géographiques. Google fournit également une option automatique complète sur la recherche Google, il aidera à identifier quels résultats sont affichés sur les page de résultats de recherche avec ces mots-clés.
Il existe plusieurs autres plates-formes qui fournissent des outils de recherche de mots clés tels que wordtream, moz, freshkey, soolve, le code source du concurrent, ubersuggest, la découverte de mots clés compétitifs par searchmetrics et ainsi de suite. Sans oublier, les mots-clés utilisés par les utilisateurs actuels peuvent être trouvés à partir du moteur de recherche interne en utilisant Google Analytics. En analysant différentes métriques comme le volume de recherche, la densité des mots clés, l’emplacement et la concurrence, il est plus facile de sélectionner les mots-clés nécessaires.
Analyse concurrentielle SEO
L’analyse compétitive est un aspect clé lors des premières étapes d’une campagne SEO. Trop souvent, des organisations passent cette étape importante et rentrent directement dans le mapping des mots clés, l’optimisation du contenu ou la création de liens. Mais comprendre qui sont les concurrents et voir où ils se trouvent peut mener à une compréhension beaucoup plus complète de ce que devraient être les objectifs et peut aussi révéler des lacunes ou des angles morts.

À la fin de cette analyse, il sera clair qui gagne la visibilité organique dans l’industrie, quels mots clés sont les plus précieux, et quelles stratégies de backlink fonctionnent le mieux, qui peuvent alors être utilisées pour gagner et développer le trafic organique de votre propre site.

Importance de l’analyse compétitive
L’analyse concurrentielle de SEO est essentielle car elle fournit des données sur les tactiques qui fonctionnent le mieux dans l’industrie dans laquelle l’entreprise est positionnée et ce qu’il est nécessaire de faire pour commencer à améliorer le classement de mots-clés. Les informations tirées de cette analyse aident à comprendre quelles tâches à hiérarchiser et à façonner la manière dont les campagnes sont construites. En voyant où les concurrents sont les plus forts et les plus faibles, il est possible de déterminer à quel point il sera difficile de les surpasser et la quantité de ressources qu’il faudra mobiliser pour le faire.

Identification des concurrents
La première étape de ce processus consiste à déterminer qui sont les quatre premiers concurrents à prendre en compte pour cette analyse. Selon Reinesch (2017), il est préférable « d’utiliser un mélange de concurrents commerciaux directs (généralement fournis par le clients) et de concurrents de recherche en ligne, qui peuvent différer de ceux qu’une entreprise identifie comme ses principaux concurrents. Habituellement, cette divergence est due aux concurrents des entreprises locales par rapport à ceux qui paient pour les annonces de recherche en ligne. Alors que le client peut être préoccupé par les affaires similaires dans la rue, leur concurrent en ligne peut être une entreprise d’une ville voisine ou d’un autre état. »
Pour trouver des concurrents de recherche, il suffit d’entrer le nom de domaine dans SEMrush, faire défiler jusqu’à la section “Concurrents organiques”, et cliquer sur “Afficher le rapport complet”. Le résultat est illustré sur la figure 12.

Figure 12. Concurrents organiques principaux sur SEMrush (Moz, 2017)
Les principales mesures à utiliser pour aider le choix des concurrents sont les mots-clés courants et le trafic total. Une fois que le choix des concurrents est fait pour l’analyse, il est possible de se diriger vers le modèle d’analyse des concurrents Google Sheets proposée par Moz à l’onglet «Données d’audit» et remplis les noms et les URL de ces concurrents dans les rangées 2 et 3. (Reinesch, 2017)
Utiliser le modèle d’analyse des concurrents Google SheetsUn processus clair et défini est essentiel non seulement pour obtenir des résultats répétés, mais aussi pour redimensionner les efforts lorsque le travail doit être effectué sur plusieurs sites en même temps. « Nous avons créé notre modèle d’analyse des concurrents afin que nous puissions suivre un processus stratégique et nous concentrer davantage sur l’analyse des résultats plutôt que sur la recherche de nouveaux éléments à chaque fois. » (Reinesch, 2017)
Dans le modèle Google Sheets, Reinesch a fourni les points de données qu’il faut collecter, les outils nécéssaires, puis les indicateurs basés sur des thèmes similaires. Les données à collecter concernent des métriques SEO telles que l’autorité du domaine, le trafic généré par la concurrence, les mots clés qui génèrent ce trafic et la profondeur des profils de backlink des concurrents. Le modèle propose aussi quelques heatmaps pour les métriques clés pour aider à visualiser qui est le plus fort en un coup d’œil.

Figure 13. Modèle d’analyse concurrentielle SEO (Moz, 2017)
Ce modèle est destiné à servir de base qu’il est possible de modifier en fonction des besoins spécifiques de chaque site Web et des indicateurs que l’optimiseur juge les plus utiles ou pertinents.

Analyse de l’écart de backlinkUne analyse de l’écart de backlink a pour but d’informer sur le sites Web qui sont liés aux concurrents, mais pas au site Web de l’optimiseur. Ce sont des données vitales car elles permettent de combler le fossé entre les profils backlink des concurrents et de commencer à renforcer l’autorité de classement en obtenant des liens à partir de sites Web qui sont déjà reliés à des concurrents. Selon Reinesch « Les sites Web qui se lient à plusieurs concurrents (surtout lorsqu’il s’agit de plus de trois concurrents) ont un taux de réussite beaucoup plus élevé lorsque nous commençons à les contacter et à créer du contenu pour les messages invités. » (2017)
Ce rapport est disponible sur l’outil Moz Open Site Explorer, par exemple, la figure 14 illustre son emplacement exact.

Figure 14. Rapport sur les ecarts de Backlinks, Moz Open Site Explorer (Moz, 2017)
Le processus peut être effectué pour les concurrent et pour les sites propres de l’optimiseur.

Une fois que toutes les données dans les onglets d’importation corrects, l’onglet de rapport “Backlink Gap Analysis” s’affichera. Le résultat est un rapport hautement exploitable qui montre où les concurrents obtiennent leurs backlinks, ceux qu’ils partagent en commun, et ceux non encore détenus.

Ci-dessous une illustration en figure 15.

Figure 15. Rapport sur Backlinks Google Sheets (Moz, 2017)
Selon Reinesch, « Pour nos clients, nous gagnons généralement quelques backlinks au début d’une campagne de référencement uniquement à partir de ces données seulement. Il sert également de guide à long terme pour la création de liens dans les mois à venir, car l’obtention de liens depuis des sites de haute autorité prend du temps et des ressources. Le principal avantage est que nous avons un point de départ plein de fruits à portée de main à partir duquel baser notre approche initiale. » 2017
Analyse des écarts de mots-clés
L’analyse de l’écart de mot-clé est le processus qui détermine quels mots-clés pour lesquels les concurrents sont bien classés et pour lesquels le propre site Web de l’optimiseur ne l’est pas. À partir de là, il est possible de rétro-analyser pourquoi la concurrence se classe bien et examiner ensuite comment il est possible également de bien se classer sur ces mots-clés. Il peut souvent s’agir de retravailler des métadonnées, d’ajuster l’architecture d’un site, de réorganiser un contenu existant, de créer un tout nouveau contenu spécifique à un thème de mots-clés ou de créer des liens vers le contenu avec ces mots-clés souhaitables.

Pour créer ce rapport, un processus similaire à celui de l’analyse des écarts de backlink est suivi; seule la source de données change : Aller à nouveau à SEMrush et entrer le nom de domaine du premier concurrent. Ensuite, cliquer sur le rapport de position “Recherche Naturelle” dans le menu de navigation et exporter le rapport.

Figure 16. Rapport d’analyse des écarts de mots-clés (Moz, 2017)
Le rapport, une fois traité, peut commencer à peupler l’onglet « Analyse des écarts de mots-clés » sur le modèle d’analyse concurrentielle Google Sheets proposé précédemment. La figure 15 illustre le modèle proposé.

Figure 17. Rapport d’analyse des écarts de mots-clés (Moz, 2017)
Ces données donnent un point de départ pour élaborer des documents de stratégie de mappage de mots clés complexes. Plutôt que de commencer la recherche par mot-clé en devinant ce que l’optimiseur pense être pertinent, cette technique met à disposition des centaines de mots-clés pour commencer, que l’optimiseur sait être pertinents pour l’industrie. Le processus de recherche de mots-clés vise ensuite à approfondir ces sujets afin de déterminer le type de contenu nécessaire pour bien se classer.

Ce rapport contribue également à l’avancement du calendrier éditorial, car il contient souvent des mots-clés et des sujets sur lesquels il faut créer de nouveaux contenus pour rivaliser avec les concurrents. Il est possible d’aller encore plus loin dans notre processus de planification du contenu, en analysant le contenu que les concurrents ont créé et qui est déjà bien classé et en l’utilisant comme base pour déterminer comment il est possible de faire mieux. Selon Reinesch « L’idéal est de prendre quelques-unes des meilleures idées de tous les concurrents afin de créer une ressource plus complète sur le sujet. » (2017)
Utiliser les informations clés de l’audit pour piloter la stratégie de référencement
Il est extrêmement important de ne pas se contenter de la création de ce rapport, mais aussi de commencer à agir en fonction des données collectées. Dans le premier onglet du modèle de feuille de calcul, les informations issues de l’analyse sont saisies, puis utilisées pour guider la stratégie SEO.

Quelques exemples d’information clés typiques de ce document seraient le nombre moyen de domaines référents que nos concurrents ont et comment cela se rapporte à notre propre profil de backlinks. Si nous devançons nos concurrents en ce qui concerne les backlinks, la création de contenu pourrait être le point focal de la campagne. Si nous sommes derrière nos concurrents en ce qui concerne les backlinks, nous savons que nous devons lancer une campagne de construction de liens dès que possible.

Une autre idée que nous obtenons est quels concurrents sont les plus agressifs en PPC et quels mots-clés ils enchérissent. Souvent, les mots-clés sur lesquels ils enchérissent ont une forte intention commerciale et sont de bons mots-clés à cibler naturellement pour fournir un boost à nos conversions.

Développement de contenu
Le développement de contenu est un autre aspect important de la stratégie de référencement. Ce sont les principaux ingrédients du site. Les moteurs de recherche explorent les pages pour trouver l’intention de l’utilisateur. Avant toute chose, le but de la page devrait être clair. Cela aidera à énumérer les mots-clés ciblés qui rendront le processus d’écriture de contenu beaucoup plus facile. Un autre aspect important à prendre en compte lors de la création de contenu est l’expérience utilisateur. En outre, la qualité du contenu qui est le facteur le plus important sur lequel il faut se concentrer pour recevoir plus de trafic organique de Google (Anderson, 2016).
Après avoir identifié le public ciblé, effectué des recherches sur les mots clés et les concurrents, l’écriture d’un contenu de qualité est un autre aspect clé de la stratégie de référencement. Les consignes de qualité de Google suggèrent qu’un contenu de qualité n’inclut pas des liens morts ou brisés, de fautes d’orthographe ou de grammaire. Un texte structuré est plus utile pour les utilisateurs et les moteurs de recherche, ce qui signifie diviser le contenu en différentes rubriques, paragraphes, en utilisant des puces, du gras italique. Cela améliorera également la lisibilité du texte et l’expérience utilisateur. Les titres puissants attirent les utilisateurs. Si le contenu est correctement écrit et structuré, il y a une chance que les utilisateurs lisent le contenu. Plus de temps sur la page permettra de diminuer les taux de rebond, chose qui aide pour améliorer le classement de la page Web (Rakt, 2016).

Le contenu doit être créé autour des mots clés ciblés. Les mots clés pertinents et les synonymes doivent être utilisés dans tout le contenu, mais l’utilisation d’un nombre excessif de mots-clés est considérée comme du bourrage de mots-clés. Le remplissage de pages avec des mots-clés ou des chiffres entraîne une expérience utilisateur négative et peut nuire au classement de votre site. Le bourrage de mots-clés est pénalisé par des systèmes avancés tels que l’indexation latente (LSI), l’allocation de Dirichlet latente (LDA) et la TF-IDF, qui utilisent la fréquence pour réguler la qualité du contenu. Cela signifie que les moteurs de recherche comprennent quels mots se rencontrent statistiquement ensemble et établissent des corrélations (Sanders, 2016).

Google suggère de faire un usage approprié des mots clés pour rendre le contenu utile et informatif. Une page Web avec un contenu plus long a plus de chance de mieux se classer sur les SERPs (page de recherche sur un moteur de recherche). C’est parce qu’il y a une possibilité d’utiliser des mots-clés et qu’il apparait plusieurs fois dans le contenu. En outre, Google extrait les informations clés du contenu et les publie dans les extraits de résultats de recherche de cette page. En utilisant des variantes de mots-clés et des synonymes, le moteur de recherche aura plus d’indications pour comprendre le contenu. Marie van de Rakt de Yoast suggère d’avoir un post avec 1000 mots ou plus pour augmenter le classement de la page dans Google (Rakt, 2016).

Outre l’utilisation de en-têtes, de titres et de puces, l’utilisation d’images et de vidéos dans le contenu améliorera l’engagement de l’utilisateur et l’expérience utilisateur. L’utilisation d’éléments visuels dans le contenu augmentera également l’option d’utiliser des mots-clés ciblés sur leur nom de fichier et leurs balises alt. Il contribuera également aux résultats de recherche d’images et de vidéos. En particulier les contenus vidéo sont en augmentation et inclure des vidéos pertinentes sur le contenu augmentera sa qualité. Le streaming vidéo sur Internet est en hausse et couvre la large part de la bande passante. D’ici à 2020, plus de 80% de tout le trafic Internet des consommateurs sera du streaming vidéo (Anon., 2016).

La vitesse de la page est également un autre facteur qui affecte le classement de la page. La taille de fichier volumineuse augmente le temps de chargement de la page. Il est donc important de réduire la taille du fichier avant de le télécharger.

Section 4. Optimisations sur la pageL’optimisation sur la page est une pratique SEO pour optimiser les éléments du site afin d’améliorer la visibilité des moteurs de recherche sur la recherche naturelle. Technopedia explique que «l’optimisation sur la page configure et assortit principalement les éléments structurels d’un site Web avec la façon dont un moteur de recherche examine un site Web, par rapport à une requête de recherche. Plus le site Web est optimisé en fonction de la façon dont un moteur de recherche présélectionne et classifie les sites Web, meilleures sont ses chances d’être visibles et de se classer plus haut dans les pages de résultats des moteurs de recherche.» (Anon., 2016). Ce rapport est principalement axé sur les techniques d’optimisation sur la page.

Balise titre
La balise titre dicte le titre de la page Web; il apparaît dans les extraits de la page Web dans les pages de résultats de recherche et sur le navigateur. Il résume à la fois au moteur de recherche et aux utilisateurs le contenu de la page. Il devrait être identique aux autres pages du site. La duplication du contenu du titre à partir du contenu de la page n’est pas utile. Un titre court, descriptif, clair et riche en mots clés aide la page à se classer plus haut dans les pages de résultats de recherche Google. L’utilisation de mots-clés au début du titre de la page ajoute plus de valeur SEO pour un classement plus élevé (Fishkin, et al., 2013, p.33).
Meta Description
La méta description n’est pas utilisée pour le classement par les moteurs de recherche mais c’est le une chance pour expliquer aux utilisateurs et au moteurs de recherche le contenu de la page. Une méta description correctement écrite attire l’attention de l’utilisateur. Google affiche 160 caractères, elle doit donc être courte et descriptive. Inclure des mots clés ciblés permettra d’améliorer le taux de clics. L’utilisation de synonymes aidera à éviter d’être marqué pour le bourrage de mots-clés dans la méta-description. La figure 18 montre l’exemple de la mise en gras sur des mots clés exacts dans la description méta sur les pages de résultats de recherche Google.

Figure 18. Mise en gras du mot-clé dans la description meta
URLsLors de la création d’une nouvelle page ou d’une nouvelle URL sur le site Web, il faut s’assurer que cette dernière soit courte et descriptive, elle est considérée comme plus conviviale et plus ciblée. L’utilisation de mots clés ciblés plus proches du nom de domaine est considérée comme un plus. Les mots et les verbes vides n’ajoutent aucune valeur à l’URL, donc ces mots doivent être évités.
Selon Moz (2018), les meilleures pratiques URL sont les suivantes :
Garder les URL aussi simples, pertinentes, convaincantes et précises que possible est la clé pour que les utilisateurs et les moteurs de recherche les comprennent (une condition préalable pour bien les classer). Bien que les URL puissent inclure des numéros d’identification et des codes, la meilleure pratique consiste à utiliser des mots compréhensibles.

Les URL doivent être définitives mais concises. En voyant seulement l’URL, un utilisateur (et un moteur de recherche) devrait avoir une bonne idée de ce à quoi s’attendre sur la page.

Utiliser des traits d’union pour séparer les mots. Les URL ne doivent pas utiliser d’underscore, d’espaces ou d’autres caractères pour séparer les mots.

Utiliser des lettres minuscules. Dans certains cas, les majuscules peuvent causer des problèmes avec les pages en double. Par exemple, moz.com/Blog et moz.com/blog peuvent être considérés comme deux URL distinctes, ce qui peut créer des problèmes avec le contenu dupliqué.

Éviter l’utilisation de paramètres d’URL, si possible, car ils peuvent créer des problèmes avec le suivi et le contenu en double. Si des paramètres doivent être utilisés (codes UTM, par exemple), utilisez-les avec parcimonie.

Balise corps
Il est conseillé de ne pas mettre moins de deux cents mots sur la page, mais pas qu’elle ne soit trop longue non plus. Les visiteurs humains (ou robots) ne doivent pas sentir qu’un mot ou une expression particulière ont été répétés délibérément sur toute la page. La copie doit être cohérente et convaincante.

Les mots clés doivent être utilisés au début, au milieu et à la fin du contenu. Cela mettra l’accent sur un thème général sur la page Web et donnera un meilleur classement au niveau des pages de résultats de recherche.
Il est aussi nécessaire de saupoudrer un ou deux mots-clés généraux les plus importants, synonymes et des variantes communs qui ont presque la même signification que les mots-clés spécifiques. Si quelqu’un recherche avec l’un de ces mots-clés généraux et tout ou partie du mot-clé spécifique ou de son synonyme, il y a de bonnes chances d’être référencé.

En plus du classement élevé des moteurs de recherche, il faut s’assurer que le site est présenté de manière attrayante dans les résultats de recherche. Certains moteurs n’utilisent pas la balise META Description dans leurs résultats de recherche. Ils vont généralement utiliser les premières lignes de texte dans le corps de votre page et les afficher comme description, il faut alors tâcher que ces lignes soient attrayantes pour les humains.

Balises d’en-tête
Les balises d’en-tête sont un autre facteur important pour le SEO sur la page parce que une en-têtes clairse et descriptive donne une bonne idée du contenu de la page. Même s’il a une très faible corrélation avec les facteurs de classement, il est bon d’utiliser des mots-clés / expressions ciblés sur h1 pour des raisons de sémantique et de SEO. La création d’une hiérarchie d’en-têtes claire rendra le contenu plus lisible et plus convivial.

Nom de fichier image et texte alt.

L’image doit être pertinente au contenu de la page ou desctription de la page. Des mots-clés ciblés peuvent être utilisés pour le nom du fichier image. Cela peut aider les utilisateurs à accéder à la page à partir des résultats de la recherche d’images.

L’utilisation d’un texte alternatif à l’image est une autre pratique SEO sur la page pour plusieurs bonnes raisons. Les moteurs de recherche ne comprennent pas l’image mais peuvent lire le texte alternatif. Dans ces cas-là, si les utilisateurs ont désactivé les images dans leur navigateur Web ainsi que les utilisateurs utilisant un lecteur d’écran en raison d’une déficience visuelle ne manqueront d’aucune information sur l’image. Cette pratique contribuera également à l’expérience de l’utilisateur.

Liens internes et ancres
Les liens internes sont les liens qui dirigent les utilisateurs vers les différentes pages du même site Web. Les liens redirigeant vers la page principale ou vers des pages de destination différentes augmentent la pertinence et l’autorité de la page. Partick Stox, un spécialiste du référencement pour IBM explique qu’il devrait y avoir une raison d’utiliser des liens internes. Ces liens sont importants pour établir la pertinence et l’autorité de la page (Stox, 2015). Une page recevant un pourcentage plus élevé de liens provenant de différentes pages du site se classe plus haut dans les pages de résultats d’un moteur de recherche. C’est parce qu’ils indiquent au moteur de recherche l’importance de la page. Mais lier une page avec le même texte d’ancrage est considéré comme du spam, donc la modification du texte d’ancrage est importante. Les moteurs de recherche ne comprennent pas les liens si le texte d’ancrage n’explique pas où le lien dirigera l’utilisateur. Mais l’ajout de description de mots clés / texte d’ancrage pour le lien le fera. L’ajout de liens internes sur le contenu permettra aux utilisateurs de trouver plus d’informations connexes sur le site.

L’ouverture du lien interne sur la même fenêtre est une bonne pratique SEO car elle ajoute de la valeur à l’expérience utilisateur. Il permet de suivre le mouvement de l’utilisateur dans le site et augmente les pages vues, le temps passé sur le site et diminue le taux de rebond. Il est plus facile pour les utilisateurs utilisant un lecteur d’écran de suivre les informations sur la page. Les utilisateurs obtiendront plus d’informations connexes avec un accès pour visiter différentes pages.
UX – L’expérience utilisateur
Ces dernières années, de nombreux moteurs de recherche de premier plan tels que Google et Bing considèrent de plus en plus UX comme leurs facteurs de classement. Les consignes aux webmasters de Google mettent l’accent sur la position centrale des utilisateurs : «Créer des pages principalement pour les utilisateurs, pas pour les moteurs de recherche» (Google, 2016). Cette théorie centrée sur l’utilisateur implique que SEO et UX devraient travailler ensemble afin de générer des résultats positifs pour une page Web. L’expérience utilisateur est simplement définie comme la façon dont les utilisateurs perçoivent un site, et dans cette section, les éléments essentiels qui affectent directement l’UX d’un site Web seront discutés, la vitesse de la page, le contenu de la page et la mise en page.

Dans une étude menée par Walmart en comparant leur vitesse de site avec Ebay ou Amazon, ils ont découvert que pour chaque seconde d’amélioration, ils ont connu une augmentation d’environ 2% des conversions (Globaldots, 2012). En outre, il a été annoncé par Google que la vitesse du site est utilisée par son algorithme comme un signal pour le processus de classement. L’outil Google PageSpeed est largement utilisé pour tester la vitesse d’un site web. Hertz.ma par exemple, qui avait un score de 44, obtient 75 points sur 100 points après l’optimisation de plusieurs contenus, ce qui indique que sa performance est la classe dans le tiers le plus rapide de toutes les pages. La page peut encore être optimisée.

Suite à une suggestion de Moz (2016) ainsi que des outils PageSpeed, l’amélioration de la vitesse de la page se fait à travers plusieurs pratiques:
Optimisation des images et des vidéos pour le site Web en reformatant et en compressant ces fichiers afin de réduire leur taille. Chaque image utilisée a été exécutée à l’aide d’une modification rapide de Photoshop, notamment en réduisant la taille aux dimensions exactes et en sélectionnant l’option “Enregistrer pour le Web”.

Éliminer le blocage de JavaScript et CSS en HTML qui provoque le retard dans le rendu.

Tirer parti de la mise en cache des navigateurs pour que les visiteurs n’aient pas à recharger toute la page. En conséquence, ils ont plus de temps pour se concentrer sur le contenu.

Le contenu est définitivement l’épine dorsale de toute stratégie de référencement. La création d’un contenu de qualité, utile, intéressant et engageant, aide non seulement les entreprises à attirer plus de visiteurs, mais aussi à les faire revenir. Plus de trafic, plus faible taux de rebond et plus de clics va impressioner les algorithmes de Google pour le processus de classement. En outre, des informations bien écrites et attrayantes améliorent les liens sortants avec d’autres qui relaient la popularité des sites aux moteurs de recherche. Steve Rayson (Buzzsumo, 2014) a énoncé plusieurs facteurs qui déterminent un bon contenu. Le contenu doit être pertinent pour l’ensemble du sujet, contenir des mots clés connexes et garantir la qualité en termes d’utilité et de commodité pour les lecteurs. En outre, les conclusions de Buzzsumo (2014) ont révélé que des contenus médiatiques enrichis tels que des images ou des vidéos contribuent positivement aux résultats du classement. Chez Hertz, deux rédactrices en freelance combinent un langage simple avec des mots-clés pour exprimer leurs idées dans des articles. En outre, beaucoup d’images et de vidéos sont également attachées pour attirer l’attention.

Un autre aspect critique qui récompense un site Web avec une meilleure position de classement est la conception de la page (Eric Enge, 2015). Il est indéniable que le contenu est le roi, cependant, les entreprises sont incapables de transmettre l’idée à des publics ciblés si le contenu n’est pas présenté correctement. Un site Web bien conçu devrait attirer l’attention des visiteurs en utilisant des éléments visuellement attrayants.

Basé sur la charte internationale d’Hertz, Hertz Maroc est aussi personnalisé avec des caractéristiques uniques afin de rattraper les tendances du design et attirer le public. La page de destination d’Hertz Maroc est supportée par un slider de contenu, qui permet aux propriétaires de mettre en évidence les messages les plus importants. Ce slider est situé juste en dessous de l’en-tête et affiche des images détaillées, permettant aux visiteurs de naviguer et d’obtenir des informations plus facilement sur les promotions en cours. Les pages de contenu sont conçues avec une mise en page propre et épurée, avec des images pleine largeur et des en-têtes gras.

Optimisation pour le mobile
Les appareils mobiles sont très populaires et couvrent un volume considérable d’utilisateurs. Pour comprendre plus clairement la popularité croissante des appareils mobiles, la figure 19 montre les données statistiques montrant les ventes mondiales de téléphones mobiles pendant des années, tandis que la figure 20 est une recherche de Morgan Stanley sur le volume d’utilisateurs mobiles à travers les années. Il y a également eu une discussion sur la déclaration officielle de Google selon laquelle plus de 50% des recherches effectuées proviennent de mobiles (Sterling, 2016). De plus, il y a eu une divulgation officielle d’un algorithme mobile qui n’affecte que le classement dans les pages mobiles, s’applique à une page individuelle et affecte globalement dans toutes les langues (Google, 2015). Ainsi, ces faits statistiques démontrent la tendance croissante de la préférence des utilisateurs envers les appareils mobiles et le besoin potentiel d’optimisation mobile pour générer du trafic mobile et améliorer le classement.

Figure 19. Ventes globales de smartphones à des utilisateurs finaux (Statista, 2016)

Figure 20. Effectif d’utilisateurs globaux (Million) (Chaffey, 2016)
Un site Web devrait être convivial, capable de charger en une seconde et afficher correctement le contenu sur divers écrans d’appareils mobiles sans erreurs pour être considéré comme mobile. En utilisant le webmaster de Google, l’outil d’analyse de la vitesse de la page et les outils de test adaptés aux mobiles aident à mesurer et à modifier le processus d’optimisation mobile.

Les techniques impliquées dans l’optimisation pour mobile sont les suivantes:
Site Web Responsive : Ceci est actuellement une technique largement utilisée et la conception recommandée par Google (Google, 2016), qui utilise une seule et même URL et dépend purement du CSS pour le rendu d’une page. Les fichiers HTML et CSS servis depuis le serveur sont identiques mais sont affichés / rendus différemment sur différents appareils à l’aide de CSS.

Conception Web adaptative : Cette technique est également très similaire au responsive avec la même URL, sauf que le serveur sert avec différents fichiers HTML et CSS basés sur l’agent utilisateur (navigateur mobile ou de bureau) demandant la page.

Chemins d’URL séparés : Utilise différents chemins ou sous-domaines, par exemple www.site.com et www.m.site.com ou www.site.com/mobile/, chaque chemin d’accès contenant des fichiers optimisés spécifiques au périphérique.

AMP (page mobile accélérée) : AMP est une toute nouvelle tendance qui commence à gagner en popularité dans l’optimisation mobile. Il s’agit de pages spécifiques aux appareils mobiles conçues pour augmenter la vitesse de chargement et optimiser le contenu pour une utilisation mobile. La technique utilise deux pages, l’une est une page Web standard de base ou une version non-AMP et une autre version AMP de cette page. Sur la base d’un article sur l’effet de l’AMP sur le classement, Google a déclaré que AMP ne devait pas avoir d’effet sur l’algorithme de classement mais prioriser la version AMP dans le mobile par rapport à la version standard non-AMP (Sterling, 2016). Cependant, il offre un grand potentiel pour générer du trafic mobile, compte tenu du nombre incalculable d’utilisateurs d’appareils mobiles et de la recherche mobile.

Section 5. Optimisations hors siteMaillage
Avec tous les changements récents dans l’environnement de marketing digital, les liens sont toujours extrêmement essentiels à l’algorithme de Google puisque le robot du moteur de recherche voit les liens comme un chemin pour explorer et indexer chaque site Web. Les moteurs de recherche traitent le lien comme un vote pour la confiance et la popularité d’une page Web. En d’autres termes, Google compte le nombre et évalue la qualité du lien entre les différents sites Web comme une approbation, puis décide de la position de classement. Par conséquent, la création de liens est considérée comme une étape essentielle du processus d’optimisation hors site, ce qui est bénéfique pour la visibilité de la recherche sur un site Web. La construction de liens est décrite comme l’action consistant à augmenter le nombre de liens entrants vers une page Web à partir de sites externes dans le but d’améliorer le classement des recherches organiques. (McSweeney, 2016)
Bien que la formule de base pour les stratégies de construction de liens soit «plus de liens = classements plus élevés», il existe trois méthodes principales pour obtenir des liens pour un site web: la liaison réciproque, la liaison triangulaire et la liaison unidirectionnelle.

Le lien réciproque, simplement connu sous le nom de liaison bidirectionnelle, est le concept d’échange d’hyperliens basé sur un accord mutuel entre deux sites Web dans le but d’augmenter la performance des liens en retour pour les deux (McSweeney, 2016). Il est populairement utilisé par les praticiens SEO car le processus est simple, facile à comprendre et abordable.

La liaison triangulaire ou tridirectionnelle est une version modifiée et améliorée de la méthode de liaison réciproque. Dans le cadre de cette technique, trois sites Web échangent des liens entre les membres du groupe sans passer par des liens croisés (McSweeney, 2016).
La liaison unidirectionnelle se produit lorsqu’un site reçoit des liens entrants d’autres sites Internet sans avoir à lier de retour. Cette méthode est jugée par les moteurs de recherche comme les stratégies de liaison les plus précieuses car elle est naturelle et a reçu un vote de confiance élevé. En 2005, Matt de Google (2013) a recommandé dans son blog que les propriétaires de sites se tiennent à l’écart du lien réciproque et créent le plus de liens possibles, car Google le considère comme un facteur de classement hautement valorisé.

La stratégie de construction de liens est un investissement à long terme et un résultat positif exige du dévouement et de la cohérence. Les webmasters doivent prêter attention à certains aspects de la construction de liens lors de l’exécution du processus: le texte d’ancrage, la qualité et le nombre de liens. Le texte d’ancrage fait référence au mot visible et cliquable dans le lien hypertexte qui peut connecter un site Web à l’autre (Moz, 2016). Les moteurs de recherche utilisent ces textes pour déterminer les sujets des pages et choisir les mots-clés pour lesquels ils doivent se classer. La qualité de la liaison est l’élément le plus important parmi les problèmes de création de liens. Bien que chaque lien soit compté par le robot de recherche, les liens de qualité supérieure reçoivent plus de points. Ces liens de qualité proviennent généralement de sites Web populaires, de pages autorisées et de blogs influenceurs.

Plus un site obtient de liens, mieux il sera classé sur les pages de résultats des moteurs de recherche. De plus, les liens provenant de différentes sources gagnent en visibilité sur Internet, comparé à celui d’un site unique. Comprenant ce fait, les propriétaires de sites Web spams les robots d’exploration en utilisant un logiciel automatique pour générer le lien, ce qui a un effet à la fois positif et négatif sur le classement de la recherche.

Réseaux sociaux
Les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Google+, LinkedIn, etc. ont un nombre important d’utilisateurs. Ce sont les plates-formes à privilégier pour se connecter avec les clients en temps réel, construire des relations et promouvoir ses contenus. Le SEO et le marketing des médias sociaux sont organiques et font partie des stratégies inbound pour attirer les visiteurs sur le site Web naturellement. Matt Cutts de Google a mentionné sur une vidéo (Cutts, 2014) que même si les signaux sociaux ne font pas partie des algorithmes de classement de la recherche, la présence de signaux sociaux peut avoir un impact sur l’amélioration des classements de recherche (DeMers, 2015). Selon la recherche de Hubspot 58% des commerçants utilisant les médias sociaux depuis plus d’un an ont vu des classements de recherche améliorés tandis que plus de 84% des participants ont trouvé l’augmentation du trafic web en investissant environ 6 heures par semaine sur les médias sociaux (Kusinitz, 2014) et plus de 84% des participants ont constaté que l’augmentation du trafic se produisait avec seulement six heures par semaine investies dans le marketing des médias sociaux (Kusinitz, 2014). Les messages de médias sociaux peuvent être optimisés avec un texte descriptif pour améliorer les résultats de recherche naturels.

En fait, les médias sociaux offrent une portée amplifiée au contenu grâce à deux facteurs : la réputation et les partages, ce qui se traduit par plus de liens entrants (Eric Enge, 2015). Si un compte social est reconnu comme populaire, un article ou un article est automatiquement ouvert à des centaines ou des milliers de nouveaux lecteurs, et donc encore plus partagé, ce qui est considéré comme une autre forme de création de liens.
Référencement social
Le référencement social est défini comme une technologie web utilisée pour stocker, organiser et partager en ligne le signet des sites Web que les lecteurs trouvent utiles, précieux et intéressants (Serp Rank, 2014). Aux yeux des moteurs de recherche, le référencement social est considéré comme un backlink de bonne qualité, ce qui permet au site d’être facilement exploré par Google. En outre, des backlinks à sens unique peuvent également être générés grâce au référencement social. Le lien sur un site Web social populaire contribue à générer du trafic et à attirer un flux continu d’audiences.

Bien que de nos jours les canaux de référencement social soient inondés de spams, de nombreux praticiens du référencement sont toujours intéressés à utiliser cette méthode en raison de son processus rentable et facile à faire. (Serp Rank, 2014)
Outils SEO Google
Le moteur de recherche Google détient la quasi-totalité du marché mondial de la recherche. Certains outils de moteur de recherche efficaces ont été introduits par Google. Chaque praticien de moteur de recherche doit travailler sur Google Webmaster, Google Analytics, Google tendance, Google outil de mots clés dans le processus d’optimisation des moteurs de recherche.

Google Webmaster ToolTous les principaux moteurs de recherche comme Google fournissent des outils gratuits pour les webmasters et les praticiens SEO. L’outil Google pour les webmasters consiste essentiellement à gérer les performances SEO sur site et hors site.

Le webmaster de Google peut améliorer les performances du site dans les résultats de recherche et vous permet de mettre à jour le processus d’indexation et d’exploration de votre site Web concernant les URL du site. Les principales fonctionnalités offertes par l’outil webmaster Google sont
Téléchargement de plan du site au format XML et vérification du site Web par Google avec un identifiant unique.

Soumissions du fichier robot.txt qui permet de bloquer les URL à ne pas indexer par Google.

Suppression des URL déjà explorées par Google
Indiquez le domaine choisi / préféré.

Identifier les problèmes avec les balises titre et meta.

Un rapport détaillé contenant les données des impressions, des mots-clés et des CTR respectifs.

Les données de toutes les pages Web indexées par Google avec la date.

Backlinks (liens entrants) vers votre site Web avec la date d’exploration par Google.

L’obtention un avis de violation des directives de qualité et le dépôt une demande de réexamen du site.

Google Analytics
Les « Web analytics » sont des logiciels qui produisent des métriques. Les métriques sont des mesures qui peuvent aider à comparer les résultats souhaités. Google Analytics prend des données brutes (collectées à l’aide d’un petit extrait de code JavaScript) et produit des informations à partir de ces données qui sont compréhensibles et peuvent être utilisées pour améliorer les performances d’un site Web. (Ledford, 2009) L’outil Google Analytics est donc utilisé pour surveiller le trafic Web et mesurer les performances en ligne du site. En installant l’outil Google Analytics, les fonctionnalités suivantes peuvent être réalisées;
Liste de mots-clés / requête de recherche utilisée par les visiteurs pour accéder à votre site avec des informations géographiques, Internet et pages vues.

Il aide à trouver le contenu le plus visité de votre site et de vos pages.

Il indique un taux de rebond à terme qui décrit le temps passé et les liens profonds de votre site Web visités par les utilisateurs.

Il permet à de définir un objectif sur une page spécifique que le propriétaire d’un site Web veut atteindre.

Il propose d’analyser les tendances des visiteurs, la fidélité, les capacités du navigateur et les propriétés du réseau.

Importance de Google+
L’utilisation de Google+ a un avantage sur le référencement. Google possède le Google+ ainsi que YouTube. Lorsqu’il s’agit de montrer les résultats de recherche sur Google, il favorise son propre contenu. Être actif sur Google+ contribuera à améliorer le résultat de la recherche. C’est aussi un avantage compétitif (Coles, 2014).

Selon le résultat de la recherche de HubSpot sur les données de 5 000 entreprises sur le trafic de référence, ces sites avec un bouton Google+ ont reçu 3,5 fois plus de trafic de Google+ que les sites sans bouton installé (Georgieva, 2017). Google+ aide les utilisateurs à catégoriser les contenus afin de faciliter la diffusion de différents types d’informations. L’utilisation de Google+ a non seulement des avantages SEO, mais permet également aux organisations de cibler indépendamment un groupe d’utilisateurs particulier (Wishpond Ebook, 2017).

Section 6. Implémentation SEOLes implémentations SEO ont été réalisées en concordance avec les équipes informatiques du groupe GBH en Martinique. Le site est construit par leurs soins avec un système de gestion de contenu propre au groupe appelé Rentalis.

Sur le menu du haut, en accédant aux différents onglets, il est possible de modifier les différentes propriétés d’édition SEO at d’ajouter ou retrancher une ou plusieurs rubriques du site, de telle façon à le rendre plus riche. La figure 21 montre l’exemple des propriétés SEO dans le CMS (système de gestion de contenu) Rentalis. Titre de l’article, en-tête, méta description, mots-clés, ainsi que l’URL sont les options disponibles pour publier des articles sur Rentalis.

Figure 21. Système de gestion de contenu (Rentalis, 2018)
Par défaut, Rentalis utilise le titre donné à la page comme titre du navigateur. À partir de la page de modification de l’article, il y a une option pour personnaliser le titre du H1 spéficique. Comme indiqué précédemment, le titre du navigateur doit être optimisé pour améliorer les performances du référencement.

Partie II : Application du SEO aux 4 sites
Chapitre 1 : Analyses préliminairesSection 1. Audience Cible :
Hertz : Selon les lignes directrices de Hertz international, l’audience cible se compose de 3 segments : Les voyageurs experts en quête de choix et de convivialité, de facilité et de plaisir ; les clients business, des clients décisifs, des experts voyageurs aussi à la recherche de facilité ; et enfin les clients à la recherche du statut qu’offre une voiture de location Hertz.

Dollar : Selon les lignes directrices de Dollar au niveau international, l’audience cible de dollar est une audience à la recherche de facilité, de confort, de voitures simples avec le minimum nécessaire. C’est une audience purement fonctionnelle, composée principalement de familles et de MRE.

Thrifty : L’audience cible de Thrifty, comme le dicte la ligne directrice est une audience à la recherche de découvertes et de sensations fortes, d’aventure et de récompense à la fin de cette aventure. C’est une audience qui privilégie l’expérience et la création de souvenirs au terme de cette expérience.
Firefly : Enfin, l’audience cible de Firefly est une audience cible purement à la recherche de deals pour s’en vanter. C’est une cible intelligente qui sait toujours dénicher la meilleure affaire où qu’elle soit, sans souci de confort et de convivialité.
Section 2. Analyse concurrentielleL’analyse et la veille concurrentielle est une fonction assurée en permanence par le département Yield management et pricing. Etant donné la fluctuation hebdomadaire des prix, le département Yield management et pricing doit être à l’affût de tous les concurrents, chose qui n’est pas toujours facile en considérant le positionnement des 4 marques du groupe.
Il a été demande au département Yield management et pricing de fournir une liste des principaux concurrents sur le marché pour chacune des 4 marques et la figure xyz illustre ce qui en est ressorti. Ceci va nous assister dans la démarche d’audit préliminaire.
Nos marques Les marques concurrentes
HERTZ Avis Budget Europcar Sixt GoldcarDollar ; Thrifty AirCar Keddy DiRent LocationAuto Global Rent a car Surprice GreenMotion Sovoy car
Firefly InterRent FlizzrFigure 22. Liste des concurrents par marque (Starc S.A., 2018)
Chapitre 3 : Audit de préconisation de départSection 1. Analyse du positionnement actuelPotentiel organique
Hertz : De manière générale, ce site a une bonne base. L’arborescence est claire et logique, on retrouve un contenu dédié unique sur chaque page. On note toutefois quelques doublons de balises Title, H1 et meta description, trop peu de backlinks, etc.

Pour ce qui est de l’effectif positionné en 1ère page de google, il y a environ 700 expressions auditées qui sont positionnées en 1ère page de Google. La figure 23 illustre la répartition du positionnement de ces 700 expressions sur le top 1, top 3 et top 10.

Parmi ces expressions, on note 10% de mots clés de type branding. Le reste des expressions se divisent en 2 parties à peu près égales :
les expressions liées à la location de voiture
les expressions touristiques
Sur les tableaux en figure 24, on constate que Google identifie clairement les pages correspondantes à chaque expression clé. Ceci montre une très bonne qualité d’indexation des pages pour le moteur.

Les expressions les plus génériques sont bien affectées à la page accueil.

Dollar : De manière générale, ce site a une base intéressante. L’arborescence est claire et logique. On remarque toutefois que certaines pages stratégiques ne sont pas travaillées (ex : catégorie de véhicules Familiale et minibus).

Environ 40 expressions positionnées en 1ère page de Google. Parmi ces expressions, on note près de 50% de mots clés de type branding. Le reste des expressions clés est essentiellement lié au terme « aéroport ».

Selon le tableau en figure 24, On constate que Google identifie correctement les pages correspondantes à chaque expression clé. Ceci montre une très bonne qualité d’indexation des pages pour le moteur.

Thrifty : Ce site a une base intéressante aussi. L’arborescence est claire et logique. On remarque toutefois que certaines pages stratégiques ne sont pas travaillées (ex : catégorie de véhicules SUV 4×2 4×4).

Environ 18 expressions positionnées en 1ère page de Google. Parmi ces expressions, on note 11% de mots clés de type branding. Le reste des expressions sont essentiellement liés à la location de voiture.

Selon le tableau en figure 23, on constate une présence forte des expressions autour de « location voiture aéroport ».

Firefly : Ce site, qui a une bonne base possède une arborescence claire et logique. On note toutefois beaucoup de doublons de balises Title, H1 et meta description, très peu d’expressions clés positionnés, etc.
5 expressions positionnées en 1ère page de Google. Parmi ces expressions, on note 100% de mots clés de type branding.

On constate aussi que Google identifie en partie la page d’accueil grâce à des mots clés de type « branding ». Cela démontre qu’aucune page n’est travaillée suivant un mot clé.

Mot Clé Position Page
hertz maroc1 https://www.hertz.ma/
location voiture maroc2 https://www.hertz.ma/
location voiture casablanca10 https://www.hertz.ma/location-voiture-maroc/67_agence-maroc-casablanca-ville
hertz fes1 https://www.hertz.ma/location-voiture-maroc/77_agence-maroc-fes-aeroport
fantasia maroc4 https://www.hertz.ma/maroc/tradition-marocaine-les-chevaux-et-la-fantasia_9141
location voiture marrakech aéroport 8 https://www.hertz.ma/location-voiture-maroc/75_agence-maroc-marrakech-aeroport
ahwach10 https://www.hertz.ma/maroc/tradition-marocaine-la-danse-ahwach_4487
location voiture agadir12 https://www.hertz.ma/location-voiture-maroc/71_agence-maroc-agadir-ville
hertz nador1 https://www.hertz.ma/location-voiture-maroc/132_agence-maroc-nador-aeroport
location voiture casablanca aéroport 8 https://www.hertz.ma/location-voiture-maroc/76_agence-maroc-casablanca-aeroport
hertz tanger1 https://www.hertz.ma/location-voiture-maroc/79_agence-maroc-tanger-aeroport
hertz fes aeroport1 https://www.hertz.ma/location-voiture-maroc/77_agence-maroc-fes-aeroport
hertz agadir aéroport 1 https://www.hertz.ma/location-voiture-maroc/70_agence-maroc-agadir-aeroport
location voiture fes11 https://www.hertz.ma/location-voiture-maroc/77_agence-maroc-fes-aeroport
hertz oujda2 https://www.hertz.ma/location-voiture-maroc/74_agence-maroc-oujda-aeroport
antiquité maroc1 https://www.hertz.ma/maroc/le-maroc-a-l-antiquite_4286
location voiture maroc pas cher 11 https://www.hertz.ma/location-voiture-maroc/location-voiture-pas-cher
location voiture aeroport oujda4 https://www.hertz.ma/location-voiture-maroc/74_agence-maroc-oujda-aeroport
location voiture tanger aeroport4 https://www.hertz.ma/location-voiture-maroc/79_agence-maroc-tanger-aeroport
Mot Clé Position Page
ecmr7 https://www.dollar-maroc.com/location-voiture-maroc/2564_maroc-fiat-punto-essence
dollar voiture 9 https://www.dollar-maroc.com/
agence dollar 5 https://www.dollar-maroc.com/location-voiture-maroc/agences-de-location-maroc
location voiture aeroport nador11 https://www.dollar-maroc.com/location-voiture-maroc/173_agence-maroc-nador-aeroport
ivmr6 https://www.dollar-maroc.com/location-voiture-maroc/2580_maroc-fiat-doblo-7-places
dollar rent a car marrakech3 https://www.dollar-maroc.com/
categorie edmr7 https://www.dollar-maroc.com/location-voiture-maroc/2567_maroc-citroen-c-elysee
location de voiture nador aéroport 8 https://www.dollar-maroc.com/location-voiture-maroc/173_agence-maroc-nador-aeroport
301 location4 https://www.dollar-maroc.com/location-voiture-maroc/2562_maroc-peugeot-301
fvmr4 https://www.dollar-maroc.com/location-voiture-maroc/2588_maroc-peugeot-tepee-9-places
location fiat doblo5 https://www.dollar-maroc.com/location-voiture-maroc/2580_maroc-fiat-doblo-7-places
location voiture aeroport fes sais 6 https://www.dollar-maroc.com/location-voiture-maroc/180_agence-maroc-fes-aeroport
jbel ayachi maroc7 https://www.dollar-maroc.com/maroc/jbel-ayachi-le-paradis-des-marcheurs_13242
dollar suv7 https://www.dollar-maroc.com/location-voiture-maroc/suv-4×2-4x4_1217
aeroport nador location voiture 7 https://www.dollar-maroc.com/location-voiture-maroc/173_agence-maroc-nador-aeroport
location aeroport fes7 https://www.dollar-maroc.com/location-voiture-maroc/180_agence-maroc-fes-aeroport
location voiture nador aeroport10 https://www.dollar-maroc.com/location-voiture-maroc/173_agence-maroc-nador-aeroport
location voiture aéroport rabat 10 https://www.dollar-maroc.com/location-voiture-maroc/175_agence-maroc-rabat-aeroport
location auto nador9 https://www.dollar-maroc.com/location-voiture-maroc/173_agence-maroc-nador-aeroport
Mot clé Position Page positionnée
plage dalia maroc4 https://www.thrifty.ma/maroc/la-plage-dalia-a-tanger-une-plage-paradisiaque_10503
thrifty ibn battuta5 https://www.thrifty.ma/location-voiture-maroc/160_agence-maroc-tanger-aeroport
location voiture nador aéroport 13 https://www.thrifty.ma/location-voiture-maroc/155_agence-maroc-nador-aeroport
location voiture ouarzazate aeroport6 https://www.thrifty.ma/location-voiture-maroc/158_agence-maroc-ouarzazate-aeroport
location voiture aeroport ouarzazate7 https://www.thrifty.ma/location-voiture-maroc/158_agence-maroc-ouarzazate-aeroport
location voiture oujda angad10 https://www.thrifty.ma/location-voiture-maroc/165_agence-maroc-oujda-aeroport
location dacia duster maroc9 https://www.thrifty.ma/location-voiture-maroc/2544_maroc-dacia-duster-4-4
agence location voiture aeroport casablanca9 https://www.thrifty.ma/location-voiture-maroc/163_agence-maroc-casablanca-aeroport
location de voiture nador aéroport 12 https://www.thrifty.ma/location-voiture-maroc/155_agence-maroc-nador-aeroport
agence oujda11 https://www.thrifty.ma/location-voiture-maroc/165_agence-maroc-oujda-aeroport
location de voiture aeroport de nador maroc11 https://www.thrifty.ma/location-voiture-maroc/155_agence-maroc-nador-aeroport
location voiture nador aeroport12 https://www.thrifty.ma/location-voiture-maroc/155_agence-maroc-nador-aeroport
location voiture maroc nador12 https://www.thrifty.ma/location-voiture-maroc/155_agence-maroc-nador-aeroport
Mot clé Position Page positionnée
firefly logo 2 https://www.firefly.ma/
logo firefly2 https://www.firefly.ma/
firefly firefly7 https://www.firefly.ma/
firefly location map8 https://www.firefly.ma/location-voiture-maroc/199_agence-maroc-nador-aeroport
Figure 23. Répartition du positionnement par page et par mot-clé
Section 2. Comparaison avec la performance de la concurrencePage d’accueil
Hertz : Après analyse des différents concurrents, j’ai pris la liberté de sélectionner un site qui ne figurait pas dans la liste.

Alors que la plupart de nos concurrents se basent essentiellement sur la notoriété de leur enseigne et non sur l’optimisation technique de leur site, j’ai trouvé plus intéressant d’analyser le site d’une enseigne plus modeste mais qui arrive à tirer son épingle du jeu grâce à un travail d’optimisation.

Hertz.ma Aido Car Avis.ma
Nb de caractères du texte correspondant 387 768 126
Figure 24. Nombre de caractères sur la page d’accueil Hertz
Malgré un certain contenu sur la page d’accueil Hertz.ma, on voit que le site aidocar.com fait un effort plus important au niveau rédactionnel.

Dollar : Une analyse du contenu de la page d’accueil nous montre possède un rédactionnel à la hauteur de ce que peut faire la concurrence.

dollar-marocaircar.ma dirent.ma
Nb de caractères du texte correspondant 837 0 831
Figure 25. Nombre de caractères sur la page d’accueil Dollar
Thrifty : La page d’accueil possède un rédactionnel conséquent et à la hauteur de ce que peut faire la concurrence.
thrifty.ma LocationautogreenmotionNb de caractères du texte correspondant 980 82 958
Figure 26. Nombre de caractères sur la page d’accueil Thrifty
Firefly : La page d’accueil possède un contenu bien au dessus que ce que propose la concurrence.

Firefly.ma InterRentFlizzrNb de caractères du texte correspondant 785 136 53
Figure 27. Nombre de caractères sur la page d’accueil Thrifty
Page produits (exemple Peugeot 208)
Hertz : Même remarque que sur la page accueil, on observe un décalage avec la quantité de contenu fournie par Aido Car. Avis.ma est ici hors-course car il ne propose même pas de page dédiée à ses véhicules.

Hertz.ma Aido Car Avis.ma
Nb de caractères du texte correspondant 65 362 Pas de page
Figure 28. Nombre de caractères sur la page produit Hertz
Dollar : Bien que la description des véhicules soit courte, notre site web a une petite longueur d’avance sur les concurrents. Il serait toutefois bon de muscler ces rédactionnels pour plus de sécurité.

dollar-marocaircar.ma dirent.ma
Nb de caractères du texte correspondant 109 Pas de page 60
Figure 29. Nombre de caractères sur la page produit Dollar
Thrifty : Etant donné la différence du parc automobile entre les 3 sites étudiés, nous avons pris comme exemple Hyundai I40 (thrifty.ma) et Mercedes GLE 250d (locationauto)
thrifty.ma LocationautogreenmotionNb de caractères du texte correspondant 100 54 0
Figure 30. Nombre de caractères sur la page produit Thrifty
Firefly : La description des véhicules bien qu’elle soit courte est relativement complète. Il serait néanmoins préférable d’apporter plus d’éléments dans la description des véhicules par exemple. De plus, nous ne retrouvons aucun contenu sur les différentes pages gamme des véhicules.

Firefly.ma InterRentFlizzrNb de caractères du texte correspondant 134 0 0
Figure 31. Nombre de caractères sur la page produit Firefly
Nombre d’expressions de recherche
Hertz : On note que le site Hertz.ma a une très nette avance sur les 2 principaux concurrents thématiques en termes d’expressions clés positionnées, plus de 4 fois le nombre d’expressions par rapport à la 2ème position, ce qui est très bien pour être bien référencié. (Figure 32)

Figure 32. Nombre d’expressions de recherche positionnées Hertz
Dollar : On note que les sites Dollar-maroc.com et Aircar.ma sont au coude à coude en terme de nombre d’expressions positionnées.
Toutefois, après analyse, Aircar se démarque sur des expressions de type branding. Sa visibilité sur des expressions plus génériques est nettement moins intéressante.

Figure 33. Nombre d’expressions de recherche positionnées Dollar
Thrifty : Là où le site Thrifty a besoin d’expressions locales ciblées (ex : « location de voiture nador aéroport »), le site Location auto se démarque sur des expressions géolocalisées plus génériques (ex : « location auto maroc »).

Le site Green motion, bien qu’ayant subi une grosse baisse en termes d’expressions positionnées, obtient une bien meilleure visibilité que ses concurrents. Cependant, la principale différence vient du fait que le site Green motion référence beaucoup plus d’agences, sur l’ensemble du globe et disponible en 6 langues différentes. Il a donc l’opportunité de se positionner sur beaucoup plus d’expressions géolocalisées.

Figure 34. Nombre d’expressions de recherche positionnées Thrifty
Firefly : En terme d’expression clés positionnés, on remarque que Firefly.ma est au coude à coude avec Flizzr et en retard par rapport au site InterRent.

Figure 35. Nombre d’expressions de recherche positionnées Thrifty
Section 3. Analyse de la qualité des backlinksHertz : Comme pour la plupart des sites qui ont fait la migration de http en https, nous constatons toujours des liens vers l’adresse http. Notre analyse donc va se focaliser les 2 versions qui ont toutes deux des résultats intéressants.

Une analyse de la qualité et de la quantité des liens externe nous ressort notamment un bel équilibre entre Trust Flow et Citation Flow (qualité/quantité) sur les 2 sites, http et https.

Cet équilibre qui est donc très important, et est nettement moins évident chez la concurrence qui fait plus dans la quantité que dans la qualité (Aido Car 15 Trust/37 Citation) – (Avis.ma 10 Trust/23 Citation).
Nous pouvons aussi remarquer que Avis.ma est celui qui a le plus de retard, tant en terme de nombre de backlinks, qu’en terme de qualité de ces derniers.
Aido Car se démarque un peu grâce à un nombre très intéressant d’adresses IP référentes différentes. Mais c’est également la qualité de ses backlinks qui lui fait défaut.

Figure 36. Analyse concurrentielle backlinks Hertz
Dollar : Contrairement à Hertz, on ne constate aucune donnée sur la version http, tout se passe donc sur la version https, ce qui est un point positif en terme d’homogénéité du site. Aucune redirection n’est donc nécessaire.
Toutefois, il y a nettement moins de backlinks et un gros déséquilibre avec un Trust Flow de 0 pour un Citation Flow de 18.

On observe une tendance similaire chez la concurrence : Citation Flow beaucoup grand que le Trust Flow. Aircar a toutefois une légère avance en terme de quantité de liens et en terme de qualité.

Figure 37. Analyse concurrentielle backlinks Dollar
Thrifty : Ici aussi on observe des backlinks qui pointent vers la version http, redirigés de manière permanente (301) vers la version sécurisée.
Un léger déséquilibre est à noter sur les 2 adresses (Citation Flow > Trust Flow)
Quasiment aucun backlinks pour le site Location auto.

Encore une fois, le site Green motion se démarque par une quantité importante de domaines référents. Et malgré un certains déséquilibre Trust Flow/Citation Flow, ce site a une certaine avance en terme de notoriété.

Figure 38. Analyse concurrentielle backlinks Thrifty
Firefly : Comme pour la plupart des sites qui sont passés de http -> https, on retrouve quelques liens vers l’adresse http. Malgré une différence entre trust flow et citation flow, on remarque que l’adresse https ressort sur plusieurs sujets.

Figure 39. Analyse concurrentielle backlinks Firefly
Section 4. Analyse thématiqueHertz : Toujours pour Aido Car, on voit très bien que les thématiques de ses liens sont beaucoup trop diverses et ne reflètent pas le contenu présent sur le site alors que les backlinks de Hertz.ma se concentrent beaucoup plus autour des sujets évoqués sur le site et sont ainsi beaucoup plus légitimes.
Le principal inconvénient que l’on remarque (figure 27), est que la majorité des domaines qui pointent vers Hertz.ma, pointent vers la version http, et non https. Heureusement, une redirection 301 est systématiquement en place pour rediriger vers la version sécurisée, mais cela implique un intermédiaire inutile.

Figure 40. Analyse thématique de backlinks Hertz
Dollar : Aircar étant le seul à avoir du Trust Flow, il est le seul concerné par les sujets de backlinks. On observe que les thématiques ne sont pas du tout adaptées.
Le site Dollar n’a donc que très peu de retard face à cette concurrence.

Figure 41. Analyse thématique de backlinks Dollar
Thrifty : Les backlinks de Thrifty sont plus diverses et aucune thématique ne se démarquent des autres.
Il serait intéressant de développer du netlinking sur les thématiques connexes aux sujets proposés sur le site pour leur donner plus de légitimité.

Figure 42. Analyse thématique de backlinks Thrifty
Firefly : Alors que les thématiques concernant le site Firefly sont multiples (art, business,…) on constate que les thématiques de ses concurrents sont beaucoup plus ciblées (business, récréation).

Il serait intéressant de développer du netlinking sur les thématiques connexes aux sujets proposés sur le site pour leur donner plus de légitimité.

Figure 43. Analyse thématique de backlinks Firefly
Section 5. Crawl et audit technique SEOCode réponses http/HTTPS
Hertz : Aucune problématique particulière en termes d’accès.

On note : Environ 8% d’adresses redirigées. Lié à un changement d’URLs et seulement 0.86% d’erreurs 404.

Figure 44. Codes réponses http retournés Hertz
Dollar : Aucune problématique particulière en termes d’accès. On note environ 3,38% d’adresses redirigées, liées à un changement d’URLs et aucune erreur 404

Figure 45. Code réponses http retournés Dollar
Thrifty : Aucune problématique particulière en terme d’accès. On note environ 10,50% d’adresses redirigées. Lié à un changement d’URLs et aucune erreur 404.

Figure 46. Code réponses http retournés Thrifty
Firefly : Aucune problématique particulière en terme d’accès. On note environ 15% d’adresses redirigées. Lié à un changement d’URLs et aucune erreur 404.

Figure 47. Code réponses http retournés Firefly
Construction des URL
Hertz :
43.4% des URLs avec des underscores (https://www.hertz.ma/maroc/visites-du-maroc_208), il faut privilégier les tirets.
1.85% des URLs contiennent des caractères Non ASCII (https://www.hertz.ma/maroc/l-avenue-mohammed-vi-le-cœur-moderne-de-marrakech_97).

0.37% des URLs trop longues (https://www.hertz.ma/maroc/le-barrage-el-mansour-eddahbi-une-impressionnante-construction-sur-le-draa-pres-de-ouarzazate_98).

Doublons d’URL trouvés (https://www.hertz.ma/maroc/le-souk-berbere-d-agadir-un-marche-artisanal-incontournable_374 et https://www.hertz.ma/maroc/le-souk-berbere-d-agadir-_374).

Dollar :
32.80% des URLs avec des underscores (https://www.dollar-maroc.com/maroc/culture-du-maroc_10469_10467), il faut privilégier les tirets.
1.91% des URLs contiennent des caractères Non ASCII (https://www.dollar-maroc.com/maroc/symphonie-du-nouveau-monde-de-dvo-345-ák-le-concert-de-l-orchestre-philharmonique-du-maroc_11851).

0.64% des URLs trop longues (https://www.dollar-maroc.com/maroc/symphonie-du-nouveau-monde-de-dvo-345-ák-le-concert-de-l-orchestre-philharmonique-du-maroc_11851).

Aucun doublon d’URL trouvé.

Thrifty :
35,67% des URLs avec des underscores (https://www.thrifty.ma/maroc/coins-a-visiter_9172_9166), il faut privilégier les tirets.
0,30% des URLs contiennent des caractères Non ASCII (https://www.thrifty.ma/maroc/chakchouka-une-salade-chaude-aux-legumes-et-aux-œufs_15603).

Firefly :
31,12% des URLs avec des underscores (https://www.firefly.ma/location-voiture-maroc/2651_maroc-dacia-duster-4×2), il faut privilégier les tirets.
Construction des metaTitleHertz :
11.1% des balises ;title; sont trop longues.
24.1% des balises ;title; sont trop courtes
45.75% des balises ;title; sont identiques aux balises H1 des pages correspondantes
39.3% des balises ;title; sont dupliquées
Les Meta ;description; parfois dupliquées (41.1%); parfois trop courtes (49.8%)
Dollar :
16,50% des balises ;title; sont trop longues
5,83% des balises ;title; sont trop courtes
Aucune balise ;title; n’est identique aux balises H1 des pages correspondantes
1,94% des balises <title> sont dupliquées
Les Meta <description> parfois dupliquées (6,80%); parfois trop courtes (13,59%); parfois trop longues (3%)
Thrifty :
6,93% des balises <title> sont trop longues.
1,98% des balises <title> sont trop courtes
1,98% des balises <title> sont dupliquées
Les Meta <description> parfois dupliquées (1,98%); parfois trop courtes (8,91%) ; parfois trop longues (2%)
Firefly :
9,84% des balises <title> sont trop longues
86,89% des balises <title> sont dupliquées
Les Meta <description> dupliquées (100%)
En-tête HnHertz : On note aussi 2.4% d’URLs sans H1 et 38.26% de duplicates de H1 ; On retrouve, en très grande majorité, des problèmes de doublon d’URLshttps://www.hertz.ma/maroc/habous-un-sympathique-quartier-a-casablanca_170 et https://www.hertz.ma/maroc/habous-un-sympathique-quartier-_170Ainsi que quelques URLs avec paramètres https://www.hertz.ma/?partenaire=ECOLO2017 et https://www.hertz.ma/?partEnaire=TOUSSAINTEn uniformisant les URLs concernées par les doublons, nous réduirions ces duplicates de manière considérable.

On dénombre 81.38% de duplicates de H2 :
Mêmes remarques que pour les H1
Contenus secondaires identiques sur certaines pages
Bien qu’il ne s’agisse que d’un contenu secondaire, il est préférable de ne retrouver aucun élément similaire entre les pages. Plus un élément sera dupliqué sur le site, plus il perdra de poids aux yeux du moteur de recherche.

Dollar : On note une seule URL sans H1. Il s’agit toutefois de la page accueil. Chose qu’il fait corriger au plus vite pour mieux référencer la page d’accueil.

On dénombre 4,85% de duplicates de H1 sur la page « Evenements » et 44,66% de duplicates de H2 Il s’agit ici des seconds H2 des pages « Agences » ou « Tourisme »
Thrifty : On ne note aucune URL sans H1. On dénombre 3,96% de duplicates de H1 : « Location Voiture Maroc : Familiale ; minibus Thrifty ». Ainsi que 79% de duplicates de H2 : Il s’agit ici des seconds H2 des pages Tourisme
Firefly : On ne note aucune URL sans H1. On dénombre 13,11% de duplicates de H1 : Cela s’explique car pour la même page il y a 2 URLs différentes et 52,46% de duplicates de H2 : Il s’agit ici des seconds H2 des pages Tourisme
Canonical et hreflangHertz : Aucune balise trouvée. La balise canonical permettrait de limiter le problème d’indexation des URLs en doublon qui touche essentiellement les pages sous le répertoire /maroc/ :
https://www.hertz.ma/maroc/tajine-aux-pruneaux-et-amandes-un-tajine-marocain-incontournable_4323https://www.hertz.ma/maroc/tajine-aux-pruneaux-et-amandes-une-tajine-marocaine-incontournable_4323La balise hreflang permettrait quant à elle de mieux relier les différentes versions linguistiques et donc de mieux structurer l’ensemble du site.

https://www.hertz.ma/location-voiture-maroc/70_agence-maroc-agadir-aeroport – hreflang=fr-mahttps://en.hertz.ma/car-rental-morocco/70_morocco-agency-agadir-airport – hreflang=en-mahttps://es.hertz.ma/alquiler-coche-marruecos/70_oficina-agadir-aeropuerto – hreflang=es-ma
Dollar : Aucune balise canonical trouvée car aucun doublon d’URL.
La balise hreflang permettrait quant à elle de mieux relier les différentes versions linguistiques et donc de mieux structurer l’ensemble du site, comme remarqué pour Hertz.

Thrifty : Aucune balise canonical trouvée car aucun doublon d’URL. Même remarque concernant la balise hreflang.

Firefly : Aucune balise canonical trouvée car aucun doublon d’URL. Le site vient d’entamer une version linguistique EN, donc même remarque concernant la balise hreflang.

Profondeur des pages
Hertz : La profondeur du site est très bonne, car la majorité des pages se situent à 2 clics.Toutefois, il s’agit essentiellement de pages de contenu dédiées à développer des expressions « longues traines » (ex : https://www.hertz.ma/maroc/la-mosquee-des-andalous-le-bijou-de-fes_96)
Les pages « produits » sont quant à elles à une profondeur de 3.

Figure 48. Analyse de la profondeur du site Hertz
Dollar : 2/3 des pages du site sont accessibles en un ou deux clics ce qui est très satisfaisant.

Figure 49. Analyse de la profondeur du site Dollar
Thrifty : La profondeur du site est excellente, car la majorité des pages se situent à 2 clics.

Figure 50. Analyse de la profondeur du site Thrifty
Firefly : Une grande majorité des pages se trouvent à 1 clic et 2 clics ce qui est très satisfaisant.

Figure 51. Analyse de la profondeur du site Firefly
Autres
Hertz :
Site responsive. Pas de problématique particulière à attendre de la prochaine mise à jour d’algorithme de Google.
Légère optimisation d’images possible. Réduction possible de près de 50Ko.

Optimisation possible de la mise en cache navigateur.

13% des attributs alternatifs manquants sur les images.

Fichier robots.txt existant et aucun problème apparent.

Sitemap XML introuvable.

A première vue, on constate une suite logique dans la structure de la page. Cependant, certains H3 n’ont aucune relation avec le H2 qui les précède. Il y aurait quelques adaptations à mettre en place pour respecter la sémantique du site
Dollar :
Site responsive. Pas de problématique particulière à attendre de la prochaine mise à jour d’algorithme de Google.
Optimisation d’images possible. Réduction possible de près de 690Ko sur mobile et 714Ko sur PC.

Optimisation possible de la mise en cache navigateur.

4,4% des attributs alternatifs manquants sur les images.

Fichier robots.txt existant et aucun problème apparent.

Sitemap existant.

Thrifty :
Site responsive. Pas de problématique particulière à attendre de la prochaine mise à jour d’algorithme de Google.
Optimisation d’images possible. Réduction possible de près de 878Ko sur mobile et 901ko sur PC.

Optimisation possible de la mise en cache navigateur.

Seulement 2 attributs alternatifs manquants sur les images.

Fichier robots.txt existant et aucun problème apparent.

Sitemap introuvable.

Firefly :
Site responsive. Pas de problématique particulière à attendre de la prochaine mise à jour d’algorithme de Google.
Optimisation d’images possible. Réduction possible de près de 1,2Mo.

Optimisation possible de la mise en cache navigateur.

4,44% des attributs alternatifs manquants sur les images.

Fichier robots.txt existant et aucun problème apparent.

Sitemap introuvable.

Section 6. ConclusionsHertz : Sur le point technique, nous n’avons pas identifié de gros facteurs bloquants sur le site. Le plus gros problème concerne les doublons d’URLs qui génèrent du duplicate interne. Il nous faudra identifier quelles sont les bonnes URLs à conserver et l’origine des URLs similaires pour pouvoir les corriger. En attendant la résolution complète de ceci, la mise en place de balises canonical permettra de définir clairement aux moteurs de recherche quelles URLs sont à conserver.

La définition des balises hreflang sur l’ensemble du site permettra de renforcer le lien entre les différentes versions linguistiques et les sous-domaines correspondants www, en et es.Il restera certains petits éléments techniques sur lesquels progresser (attributs alt manquants sur les images, balises title trop courtes ou trop longues, …).
Sur le point sémantique, il y a de très bonnes choses sur la rubrique « Visite du Maroc » qui donne une excellente visibilité au site sur des thématiques touristiques et qui rejoint parfaitement le développement de ce site autour de potentiels voyageurs. C’est sur des expressions « produits » où il y a des progrès à faire (aucun rédactionnel dédié sur https://www.hertz.ma/location-voiture-maroc/vehicules-location-maroc_suv-4×2-4x4_109). De nouvelles pages seront certainement nécessaires pour développer le côté B2B qui est actuellement trop peu traité.

Enfin, du côté du netlinking, il y a actuellement un très bon équilibre entre qualité et quantité de backlinks. Il n’y a donc pas de nettoyage spécifique à faire. Il faudrait simplement continuer de développer cette partie.

Dollar : Sur le point technique, nous n’avons pas identifié de gros facteurs bloquants sur le site. Il y a de nombreux petits éléments techniques à revoir (images trop volumineuses, optimisation mise en cache navigateur possible, quelques doublons de titres, …), mais rien de très grave ou très compliqué à corriger.

Sur le point sémantique, la base est déjà bonne. Les pages « produits » mériteraient d’être développées bien qu’elles soient déjà en avance par rapport à la concurrence.La rubrique « Tourisme » est très intéressante pour apporter du volume au site. Cependant, cela ne semble pas apporter de visibilité supplémentaire au site sur les thématiques traitées (quid du choix des sujets ?).
Les différentes pages de catégorie de véhicules n’ont actuellement aucun rédactionnel. Il serait intéressant de faire une étude de mots clés en prenant en compte la cible visée (familles / MRE) afin d’identifier et travailler des expressions porteuses de trafic.

Enfin, il y a un très net progrès à faire du côté du netlinking. L’avantage est que la concurrence semble avoir plus ou moins le même retard. Nous ne retrouvons pas non plus de liens de mauvaise qualité qui pourraient avoir une influence très néfaste sur le SEO. Avec des backlinks de qualité dans le domaine automobile et du tourisme, ce site pourrait facilement se démarquer et faciliter sa progression dans les résultats de recherche.

Thrifty : Sur le point technique, nous n’avons pas identifié de gros facteurs bloquants sur le site. Il y a de nombreux petits éléments techniques à revoir (images trop volumineuses, optimisation mise en cache navigateur possible, …), mais rien de très grave ou très compliqué à corriger.

Sur le point sémantique, la base est déjà bonne. Les pages « produits » mériteraient d’être développées bien qu’elles soient déjà en avance par rapport à la concurrence.La rubrique « Visite du Maroc » est très intéressante pour apporter du volume au site. Cependant, cela ne semble apporter que très peu de visibilité supplémentaire au site sur les thématiques traitées (quid du choix des sujets ?). Les différentes pages de catégorie de véhicules n’ont actuellement aucun rédactionnel. Il serait intéressant de faire une étude de mots clés en prenant en compte la cible visée (découverte et sensations fortes) afin d’identifier et travailler des expressions porteuses de trafic.

Firefly : Enfin, il y a des progrès à faire du côté du netlinking, surtout en terme de thématiques de backlinks. Il faudra évidemment privilégier le domaine automobile et tourisme.

Sur le point technique, nous n’avons pas identifié de gros facteurs bloquants sur le site. Il y a quelques éléments techniques à revoir (images trop volumineuses, attributs alt manquants sur les images, balises titres identiques, …). Il faudrait surtout et avant tout travailler les mots clés autour des pages du site.
Sur le point sémantique, la chose que je peux noter concerne la mise à jour de l’algorithme de Google qui risque de nous porter préjudice si les contenus continuent de n’être visibles que sur la version Desktop.

Enfin, c’est du côté du netlinking que nous pouvons le plus progresser. L’avantage est que nous n’avons pas de liens de mauvaise qualité qui pourraient avoir une influence très néfaste sur notre SEO. Il n’y a donc pas de nettoyage spécifique à faire, mais il faudra identifier et mettre en place des liens de qualités.
Section 7. Conclusion générale et préconisations de départSur le site
Sur les 4 sites, nous avons dans l’ensemble le même constat. Nous n’avons aucun problème apparent ou bloquant mais quelques éléments à corriger. Nous retrouvons pour la plupart les mêmes problématiques entre chaque site (images trop volumineuses, doublons dans les titres, optimisation mise en cache navigateur…).
Du côté du contenu, il serait judicieux d’apporter plus de contenu à la description des véhicules pour ne pas être à la traine par rapport aux concurrents et éventuellement orienter les pages sur un mot clé. Du côté des pages sur le tourisme malgré des titres h2 dupliqués, le contenu de celles-ci est satisfaisant.

Hors site
A part pour le site Hertz, il faudrait, pour les autres sites, progresser dans le netlinking et ainsi cibler les thématiques les plus importantes permettant ainsi d’apporter une certaine légitimité.

Chapitre III. Plan d’optimisationSection 1. TechniqueDu côté technique, étant donné que nous n’avons la main que sur le CMS, les préconisations ont été envoyées aux équipes informatiques en Martinique qui s’occupent au fur et à mesure de l’implémentation des modifications. Nous sommes notifiés dès que toutes les modifications ont été apportées.

Malheureusement, aucun change log n’est mis à jour, donc aucun moyen de savoir quels changements ont été opérés en quelle date. Ce dont nous sommes sûr, c’est que toutes les préconisations ont été mises en place.

Pour ce qui est des balises hreflang, les équipes informatiques sont incapables de les intégrer, étant donné qu’un client qui rentre en site anglais ou français n’a pas besoin de balancer entre les 2 versions constamment. D’après leur recommandation, il serait mieux de garder les deux versions séparées.
Section 2. RédactionnelDes rédacteurs en freelance ont été engagés pour livrer douze textes en français et douze en anglais. Une ligne éditoriale de thématiques et de mots-clés leur a été communiquée pour mieux guider leur rédaction. Ces textes serviront à alimenter les 4 sites en contenu.

En parallèle, les textes des pages d’accueil et des pages produits et catégories seront modifiées au fur et à mesure pour enrichir ces dernières et mieux classer le site par rapport aux mots-clés liés aux produits.

Chapitre IV. RésultatsSection 1. Evolution du score de visibilité Ce score reflète la visibilité du site sur les moteurs de recherche (Plus il est élevé, plus il dispose d’opportunités d’être vu par les internautes via les moteurs de recherche. Le score dépend principalement de 3 variables : importance du moteur, classement et mot clé.)
Section 2. Synthèse des top positionsC’est le nombre de top positions obtenues (tous mots-clés et tous moteurs confondus) à une date donnée (le 26/04 par exemple). Le top 3 indique le nombre d’apparitions du site dans les 3 premières positions, tous mots-clés et tous moteurs confondus.

Section 3. Présence en top positionPourcentage de résultats présents en Top positions (tous mots-clés et moteurs confondus). Par exemple, la colonne ” 1ères positions ” donne le pourcentage de résultats où le site est présent en 1ère position, par rapport à la totalité des mots-clés, observés sur l’ensemble des moteurs.

Section 4. Synthèse et préconisations futures1ère position : 9
1ère page : 119
Ainsi que 213 positions dans les 3 premières pages des moteurs de recherche.

Pour le trafic du mois de Mars, nous avons une forte augmentation de 215.87%, nous passons de 4400 visiteurs à 13800.

Pour les optimisations : 
Nous trouvons toujours des images sur les pages Web avec des attributs alt sont vides ou manquants. Ajouter un texte alternatif permet aux moteurs de recherche de mieux comprendre le contenu de des images.

Il reste toujours des images trop volumineuses à compresser, cela va augmenter la vitesse des pages et aider à mieux référencer les sites.

Nous avons détectés des soulignements dans les URLs. Les tirets sont toujours à privilégier.

Notre site web ne dispose pas d’une sitemap XML, ce qui peut poser problème.

ConclusionLe but de ce rapport était d’identifier une implémentation SEO optimale pour nos sites afin d’améliorer leurs visibilités en ligne et leurs positionnements sur les moteurs de recherche. La partie théorique a fourni un aperçu général du marketing digital et des différents aspects liés à l’optimisation des moteurs de recherche. En outre, elle a examiné et analysé les différences entre les les différents modèles de référencement, déterminant ainsi les étapes nécessaires lors de la conception d’une campagne de référencement approprié pour chaque site. La partie pratique de la recherche a présenté un processus détaillé sur la façon dont le référencement est mis en œuvre pour chacun de nos sites.

Comme indiqué dans l’aduit, chaque site jouit d’un niveau de visibilité en ligne différent sur les moteurs de recherche. En conséquence, il est noté que chaque site doit suivre une stratégie d’optimisation de moteur de recherche appropriée pour surmonter ces problèmes. En analysant la situation des sites, le SEO est choisi comme l’outil approprié pour remédier aux problèmes. Par conséquent, il est essentiel d’entreprendre une étude approfondie pour identifier un modèle SEO efficace dans lequel Hertz pourrait investir.

La recherche a répondu aux deux questions suivantes:
Comment le référencement est-il implémenté sur nos sites?
La stratégie SEO est-elle efficace pour nos sites?
L’étude démontre un processus de référencement en plusieurs étapes comprenant la recherche de mots-clés, l’optimisation des éléments sur la page et hors-page et la mesure de la performance. Chaque étape nécessite différentes techniques pour la mettre en place afin de répondre aux attentes finales. La recherche par mot-clé s’est concentrée sur la collecte de termes de recherche potentiels qui étaient pertinents et précieux pour le contenu du site Web. La phase suivante, l’optimisation sur la page, a couvert tous les paramètres qui ont été directement modifiés dans le système de gestion de contenu pour améliorer sa position dans les classements de recherche. En revanche, l’optimisation hors page implique toutes les stratégies dans la zone externe de la page Web. La dernière étape consistait à utiliser Google Analytics et plusieurs autres outils pour suivre les données et mesurer les performances de la campagne de référencement.

Il est important de noter qu’un SEO efficace n’implique pas une seule implémentation. Les conclusions de ce rapport soutiennent encore une fois la conclusion d’Eric Enge (2015) selon laquelle le référencement est un processus continu qui nécessite une mise à jour constante du contenu Web, la création de backlinks et la gestion des réseaux sociaux. Un ensemble clair d’efforts et de techniques de SEO ont été définis et planifiés pour la prochaine campagne.

IL est nécéssaire de se rendre compte que c’est à la longue que des résultats durables des efforts de SEO peuvent apparaître. De plus, la stratégie de référencement n’offre aucune garantie sur le classement supérieur du site. Cela est dû à la forte compétitivité entre les sites sur le marché ainsi que les changements imprévisibles dans l’algorithme de Google.

BibliographieChaffey, D. (2016).
Mobile Marketing Statistics compilation.

Mobile Marketing Statistics compilation


Chloe, M. G. (n.d.).
5 Things You Need to Know About Social Media & SEO.
https://blog.kissmetrics.com/social-media-and-seo/
Dean, B. (2016).
We Analyzed 1 Million Google Search Results. Here’s What We Learned About SEO.

http://backlinko.com/search-engine-rankingElmansy, R. (2013).
Search engine optimization: The fast and easy way to learn.

John Wiley ; Sons. Enge, E. (2014).
Twitter engagement unmasked.
https://www.stonetemple.com/twitter-engagement-umasked/Enge, E., Spencer, S., ; Stricchiola, J. C. (2015).
The Art of SEO: Mastering search engine optimization (3rd edition.)
O’Reilly Media. Fishkin, R. (2008).
Rewriting the Beginner’s Guide – Part V: Keyword Research.

https://moz.com/blog/rewriting-the-beginners-guide-part-v-keywordresearch
Fishkin, R. (2015).

The beginners guide to SEO.

https://moz.com/beginners-guide-to-seo 31Google. (2010).
Search engine optimization starter guide.
https://static.googleusercontent.com/media/www.google.com/en//webmasters/doc s/search-engine-optimization-starter-guide.pdfGoogle. (2014).
Are pages from social media sites ranked differently?

Google. (2014).
Understanding consumers local search behavior.
https://www.thinkwithgoogle.com/research-studies/how-advertisers-can-extendtheir-relevance-with-search.htmlGoogle. (2015).
Rolling out the mobile friendly update.

https://webmasters.googleblog.com/2015/04/rolling-out-mobile-friendlyupdate.html
Google. (n.d.).
How search works.
https://www.google.co.uk/insidesearch/howsearchworks/thestory/index.html
Google. (2016).
Mobile SEO Overview. Retrieved
https://developers.google.com/webmasters/mobile-sites/mobile-seo/#select-configGoogle AdWords, 2018.
Keyword Planner.

Kotler ; Armstrong, 2004.
Principles of Marketing. 10th ed.: Pearson.

Moz. (n.d.).

Google algorithm change history.
https://moz.com/google-algorithm-change#2015Moz. (n.d.).

Search Engine Ranking Factors 2015
https://moz.com/search-ranking-factorsPatel, N. (2014).
What SEO Used to Be Versus What SEO Is Now.
https://www.quicksprout.com/2014/11/07/what-seo-used-to-be-versus-what-seo-isnow/?display=wideRichards, R. (2015).
SEO Case Study: 11,065% More Organic Traffic in 6 Months.

http://www.robbierichards.com/seo/case-study/Statista. (2016).
Global smartphone sales by operating system 2009-2016.

https://www.statista.com/statistics/266219/global-smartphone-salessince-1st-quarter-2009-by-operating-system/DiSilvestro, A. (2017).
Forcasting for the Future: How to Tract Google Algorithm Updates.
https://www.searchenginejournal.com/forecasting-for-the-future-howto-track-google-algorithm-updates/182208/Illyes, G. (2016)
Penguin is now part of our core algorithm.
https://webmasters.googleblog.com/2016/09/penguin-is-now-part-of-ourcore.htmlLedford, Jerri L. (2008).
Bible : SEO: Search Engine Optimization Bible. Hoboken, US: Wiley. http://ebookcentral.proquest.com/lib/laurea/detail.action?docID=331516McGill, J. (2017).
How to Plan a Content Marketing Strategy: A Start-to-Finish Guide.

https://blog.hubspot.com/marketing/content-marketingplan#sm.00001qr2jj5oecszpw72ep87730c6Patel, N. (n.d.)
The seven commmandments of internal linking that will improve content marketing SEO.

https://blog.kissmetrics.com/commandments-of-internal-linking/Patel, N. (2014).
Why Social is the New SEO ?.
https://www.quicksprout.com/2014/04/11/why-social-is-the-new-seo/Patel, N. (n.d.).
The On-Page SEO Cheat Sheet.

http://neilpatel.com/blog/the-on-page-seo-cheat-sheet/
Patel, N. (n.d.).
A Step by Step Guide to Drive Qualified Traffic with SlideShare Presenatations.
http://neilpatel.com/blog/step-by-step-strategies-todrive-qualified-traffic-with-slideshare-presentations/Patel, N ; Dean, B. (n.d.).

.EDU and .GOV LINK BUILDING.
https://www.quicksprout.com/the-advanced-guide-to-link-building-chapter-5/Rakt, van de M. (2016).
The importance of quality content for SEO.
https://yoast.com/importance-quality-content-seo/Rakt, van de M. (2016).
Why focus on long tail keywords ?
https://yoast.com/focus-on-long-tail-keywords/Agrawal, H., (2015).
Shout me loud.

Andreas Ramos, S. C., (2009).
Search Engine Marketing. New York: McGraw- Hill
Chaffey, D., Mayer, R., Johnston, K. ; Ellis-Chadwick, F., (2003).
Internet Marketing Strategy, Implementation and Practice. 2nd Edition ed. Edinburgh: Pearson.

Chaffey, D. ; Smith, P., (2013).
E-marketing excellence. Planning and optimizing your digital marketing. 4th ed. Oxon: Routledge.

Globaldots, (2012).
How Website Speed Affects Conversion Rates.
http://www.globaldots.com/how-website-speed-affects-conversion-rates/McGee, M., (2008).
The SEO Success Pyramid.
http://www.smallbusinesssem.com/the-seo-success-pyramid/971/Yoast, (2017)
Optimizing images for SEO.
https://yoast.com/image-seo/Tonkin, S. (2010).
Performance Marketing with Google Analytics: Strategies and Techniques for Maximizing Online ROI. John Wiley and Sons, 2010.

Wu Di, L. T. (2010).
Study on SEO Monitoring System Based on Keywords ; Links. (D. J. lSoftware Technology Institute, Ed.)
Zhang, Y. (2005).
Web technologies research and development. 7th Asia-Pacific Web Conference, APWeb 2005. Springer.